Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 795.75 -1.25 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un résistance forte aux prises de profits

mardi 9 novembre 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 (+0,10% à 7 047 points lundi) a porté son nouveau record historique en séance à 7 067,10 points, avec l'appui d'un camp acheteur majoritaire toujours aussi motivé par des banques centrales accommodantes, de nouveaux solides résultats trimestriels, un rapport encourageant sur l'emploi outre-Atlantique ou encore les premiers résultats très positifs de la pilule anti-Covid développée par Pfizer.

Côté statistiques, à noter hier une publication très largement au-delà des attentes de l'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro. Les opérateurs seront très attentifs à la publications des IPC (indices des prix à la consommation) aux États-Unis, demain à 14h30. Sans conteste le point d'orgue statistique de la semaine. Tout échauffement plus important que prévu viendrait renforcer les anticipations d'un durcissement de ton de la part de la Fed.

Pour rappel, la Fed achevait la semaine passée une nouvelle réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC). En insistant sur le caractère transitoire de l'échauffement des prix, la Federal Reserve a certes confirmé son engagement dans une réduction de sa politique d'achats d'actifs, mais n'a aucunement montré de signes de précipitation quant à la remontée des taux proprement dite.

Pour Vincent Manuel, Directeur des Investissements chez Indosuez Wealth Management, lors de la séance de questions / réponses, "Jerome Powell a réitéré un certain détachement vis à vis des “dot plots” de septembre en indiquant que les hausses de taux n'avaient pas fait l'objet de débat… pour le moment. Une manière de l'interpréter est de se rappeler que Jerome Powell n'a pas l'intention de s'engager sur une remontée de taux en même temps que le tapering qui doit prendre fin en juillet au rythme annoncé. Cela laisse donc la porte ouverte pour une remontée des taux à la fin de l'année 2022."

"Pourtant, les anticipations hors de la Fed montrent une possible hausse de taux dès juin 2022, justifiée par une persistance de l'inflation" note Vincent Boy (IG France). Jerome Powell avait d'ailleurs reconnu que l'inflation pourrait être moins transitoire que prévue et qu'elle devrait dépasser les anticipations initiales de la Fed. Ainsi, pour justifier la poursuite de cette politique de taux au plus bas, la Fed a indiqué qu'elle surveillait le marché de l'emploi, qui nécessite encore une amélioration significative avant de modifier les taux."

Côté valeurs, la tendance était alimentée par un regain d'intérêt pour les valeurs liées à la santé à l'image d'Eurofins Scientific (+2,4%) ou, en dehors de l'indice, de Sartorius Stedim Biotech (+3,2%), qui avaient été pénalisé par l'annonce par Pfizer de l'efficacité de son médicament anti-Covid vendredi. Le secteur des matières premières profitait aussi de l'optimisme des opérateurs vis-à-vis de l'économie dans le sillage du renforcement de l'arsenal contre le coronavirus avec le Paxlovid de Pfizer (qui doit encore être homologué) et ArcelorMittal prend 2,9%. Eramet (+4,6%) profite en outre de l'annonce de la reprise de la construction d'une usine de lithium, dans un contexte d'explosion de la demande pour ce métal essentiel à la transition énergétique.

À contre-courant, Bouygues abandonnait 5,8% dans la perspective du rachat d'Equans sur la base d'une valorisation de 7,1 milliards d'euros, une opération qui permettra au groupe de se hisser au second rang mondial des services multi-techniques mais qu'il faudra tout de même digérer tant au niveau financier qu'au niveau opération avec l'intégration de plus de 74.000 nouveaux salariés.

De l'autre côté de l'Atlantique, les séances se suivent et se ressemblent, avec lundi un nouveau tir groupé de records historiques. Le Dow Jones a gagné 0,29% à 36 432 points avec l'appui de l'adoption au Congrès du plan de travaux dans les infrastructures, et le Nasdaq Composite a grappillé 0,07% à 15 982 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté symboliquement 0,09% à 4 701 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1600$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 82,00$.

A suivre à l'agenda statistique ce mardi, l'indice ZEW allemand de confiance dans l'économie à 11h00 et l'indice des prix à la production aux États-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40, baromètre de référence, aussi imparfait soit il, de la Bourse de Paris, est en cours d'inscription régulière de nouveaux sommets absolus. Après le gap haussier de lundi, c'est une puissante structure en "trois soldats blancs qui avancent" qui a été validée la semaine passée formellement. Les 5 bougies de la semaine arborent par ailleurs un corps vert: systématiquement, la clôture a dépassé l'ouverture, quelle qu'ait été le niveau d'ouverture par rapport à la veille. Ces deux observations matérialisent, conjuguées aux volumes de transactions, une phase de momentum en cours d'expression.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 6960.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
7500.00
Support(s) :
6960.00 / 6748.00 / 6485.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un résistance forte aux prises de profits (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un résistance forte aux prises de profits (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat