Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un marché qui reste sur la défensive

lundi 19 novembre 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - Une nouvelle fois vendredi, l'indice CAC a ouvert en légère hausse sans parvenir à préserver ses gains, pour une clôture dans le rouge, le mouvement baissier en cours de séance étant accéléré par Wall Street et les déboires de Nvidia.

Les tensions politiques au Royaume-Uni, Teresa May sous la menace d'un vote de défiance de son propre camp politique, le risque encouru par l'Italie d'une procédure pour déficit public excessif, ainsi que les incertitudes autour des négociations commerciales entre Washington et Pékin, se conjuguent pour créer un climat de méfiance généralisé sur les marchés, bien peu propice aux actifs dits à risque. Enfin, problématique hexagonale uniquement, le mouvement des "gilets jaunes", au départ mouvement de contestation contre la hausse excessive des prix des carburants automobile, se transforme en manifeste anti-Macron, et l'ampleur du mouvement de blocage, en particulier des dépôts de carburant, et ses conséquences sur l'activité économique, sont encore difficile à estimer.

Au chapitre macroéconomique vendredi, les opérateurs ont pris connaissance de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro, mesure phare de l'inflation. Hors éléments jugés volatils (alimentation, alcool, tabac et carburant), les prix ont progressé de 1.1% au mois d'octobre, en rythme annualisé. Soit une dynamique parfaitement conforme aux attentes moyennes des analystes et économistes interrogés. Par ailleurs, vendredi a été publié le rapport mensuel sur l'industrie aux Etats-Unis pour le mois d'octobre. Si le taux d'utilisation des capacités productives est ressorti en ligne avec les attentes, à 78,4%, le niveau de production industrielle est ressorti sous la cible (à +0,1% contre +0,2%).

Côté valeurs, Vallourec (-32,17% à 2,61 euros) s'est effondré. Les résultats du fabricant de tubes sans soudure à destination de l'industrie pétrolière et gazière sont loin d'atteindre les prévisions.

Plastivaloire a plongé de 11,18% à 8,90 euros. Le spécialiste français de l'injection plastique a lancé un avertissement sur ses résultats, en abaissant son objectif de marge d'Ebitda "autour de 10,5%".

Peugeot (+0,18% à 19,82 euros) a stoppé l'hémorragie de la veille, le constructeur automobile étant particulièrement exposé au Royaume-Unis.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indice sur actions ont clôturé en "ordre dispersé", le Dow Jones parvenant à grappiller 0,49% à 25 413 points, et le Nasdaq Composite perdant 0,15% à 7 247 points, avec les déboires du secteur des semi-conducteurs, dans le sillage des résultats et prévisions de Nvidia (-18,76% à 164,43$). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé en hausse symbolique vendredi, de 0,22% à 2 736 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1400$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 57.30$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre le rapport de stabilité financière de la BCE pour la Zone Euro à 10h00, et l'indice NAHB du marché de l'immobilier résidentiel américain à 16h00. Pour consulter l'intégralité des rendez-vous macroéconomiques de la semaine, rendez-vous ici.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare tricolore est repassé en deçà du seuil graphique proche des 5 080 points, qui constitue une résistance majeure. Dans l'immédiat une phase de consolidation nerveuse, à proximité de ce seuil et de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) est attendue.

Une nouvelle fois vendredi, l'indice n'est pas parvenu à conserver les maigres gains du début de séance. L'indice phare tricolore a comblé intégralement hier le gap haussier du 31 octobre, en passant sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), fragilisant davantage sa configuration graphique.

Ce schéma d'ouverture en légère hausse, avec échec dans la tentative de préserver en séance ces maigres gains, se répètent souvent, et témoigne d'une psychologie de marché particulièrement fébrile, sans aucune confiance dans ses tentatives de reconquête.

Avis neutre proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5081.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4930.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E613S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5081.00 / 5205.00 / 5445.00
Support(s) :
4930.00 / 4806.00 / 4746.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un marché qui reste sur la défensive (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un marché qui reste sur la défensive (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat