Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Un canal baissier qui prend encore plus de sens
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 186.65 -0.07 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 175.10+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 1 973 130 KVolume :

CAC 40 : Un canal baissier qui prend encore plus de sens

(Tradingsat.com) - L'indice CAC a commencé la semaine sur une note positive, dans le sillage du plan de sauvetage italien de deux groupes bancaires mutualistes, l'indice clôturant toutefois loin de ses sommets de séance, refoulé par la borne haute d'un canal de consolidation à biais baissier (voir en deuxième partie).

L'Etat italien s'est engagé dans un plan de sauvetage massif de deux groupes bancaires en proie à de lourdes difficultés: Banco Popolare di Vicenza et Vento Banca. Une injection d'argent frais de 5 Milliards d'Euros, pouvant aller à terme jusqu'à 17 Milliards d'Euros.

Au chapitre macroéconomique lundi, l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti ce mois en hausse à 115,1 points, dépassant le consensus. L'indicateur, qui est établi en fonction d'enquêtes réalisées auprès d'acteurs majeurs et décideurs économiques, atteint son plus haut historique. Il constitue, par nature, un précieux indicateur avancée de la santé de la première économie de la Zone Euro.

Par ailleurs, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont très nettement manqué les attentes, et ce quel que soit le panier de produits retenu.

Enfin, le pétrole, qui a momentanément stoppé son hémorragie, reste à des niveaux faibles. Le baril de WTI (brut léger américain) peinait à se maintenir au-dessus des 43$ hier. Pour rappel, les craintes de surproduction, en particulier de la part de la Lybie, pays non soumis à des quotas, pèsent sur les cours de l'or noir, et par capillarité, sur l'ensemble des classes d'actifs à risque.

Côté valeurs, l'Oréal a dominé le CAC 40, en gagnant 3,85% à 195,35 euros. Third point, un fonds américain, a pris une participation de 1% dans Nestlé et a demandé au géant suisse de l'agroalimentaire de se retirer de ses actifs non stratégiques. Il préconise ainsi la vente de la participation de 23% détenue par Nestlé dans L'Oréal, qui était valorisée plus de 24 milliards d'euros vendredi.

Ose Immuno s'est écroulé (-23,67% à 4,58 euros). La société de biotechnologie a annoncé que, suite à la recommandation de l’IDMC (experts indépendants), la société suspend temporairement les inclusions dans l’essai de phase 3 Atalante 1, qui évalue Tedopi dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), tout en poursuivant le traitement des patients déjà inclus afin d’évaluer, avec un plus grand recul sur les données, le bénéfice potentiel de Tedopi en fonction du profil des patients traités.

Artprice a flambé de 43% à 21,95 euros, dans des volumes puissants. Lundi 5 juin, Thierry Ehrmann, le fondateur et PDG de la société leader des banques de données sur la cotation et les indices de l'art, excitait les salles des marchés avec une vidéo postée sur Twitter, promettant promet "un véritable "blast" [une explosion, ndlr] dont "la plupart des gens ne vont même pas imaginer l'ampleur de l'onde de choc". Thierry Ehrmann évoque "une révolution", "quelque chose d'inimaginable"... Un communiqué sera publié vendredi 30 juin avant l'ouverture.

La première séance de la semaine a rimé avec transition de l'autre côté de l'Atlantique, avec une clôture stable pour l'indice généraliste Dow Jones (+0,07% à 21 409 points) et pour l'indice élargi S&P 500 (+0,03% à 2 439 points). L'indice Nasdaq Composite, indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, s'est contracté de 0,29% à 6 247 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1190$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 43,40$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre pour les Etats-Unis, l'indice S&P / CS des prix immobiliers dans 20 grandes agglomérations à 15h00, ainsi que l'indice de confiance du consommateur (Conference Board) à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au SRD: ce mardi marque le dernier jour de négociation du mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions hier avant l'ouverture du marché que le canal à biais baissier (représenté en noir en vue journalière), qui encadre les oscillations de consolidation de l'indice CAC 40 reste d'actualité, et que ses bornes haute et basse sont naturellement mises sous surveillance accrue.

Force est de constater avec quelle précision le marché s'est retourné en séance lundi, au contact de la borne haute du canal évoqué, renforçant ainsi son rôle de résistance. La consolidation est amené à se poursuivre dans ce cadre technique très lisible.

A ce stade, la psychologie de marché reste sur la défensive, et le comportement de l'indice sur l'ensemble de la semaine passée nous confirme ce message. L'incapacité du marché à dépasser durablement sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), tout comme la chute des volumes de transactions, n'a pas permis d'envisager un retour en force très rapide du camp acheteur.

Si l'on prend un peu de recul sur la vaste figure de consolidation tracée depuis 8 mai: les sommets des 8 mai, 15 mai, 2 juin, et 20 juin et 27 juin, quatre séances marquées par des bougies remarquables, sont décroissants, gardons-le en tête. Le camp acheteur n'a pas encore repris tous ses droits.

Gardons néanmoins à l'esprit que la tendance de fond, à savoir le cadre général, reste inchangée. Nous demeurons particulièrement haussier sur la configuration graphique de moyen terme du CAC, mais considérons que le pullback du 18 mai, sur borne haute du gap, tout comme le rejet complémentaire du 15 juin, ne sont pas suffisants pour assainir la situation graphique.

En résumé, la psychologie de marché reste encore clairement timorée, mais lorsque l'énergie accumulée sera suffisante, le redémarrage - pas encore d'actualité - sera franc et vigoureux, et mené par les valeurs qui auront le plus consolidé depuis le 8 mai. Un retour à l'achat pour alors se faire de manière agressive.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5320.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O542S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5320.00 / 5370.00 / 5442.00
  • Support(s) : 5177.00 / 5135.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -0 % / -1 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un canal baissier qui prend encore plus de sens (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un canal baissier qui prend encore plus de sens (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI