Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 144.95 -0.54 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Trump crispe les salles des marchés

(BFM Bourse) - Le ton radical de Trump, son ultra protectionnisme et son patriotisme économique sans limite commencent à peser sur les marchés actions de part et d'autres de l'Atlantique, d'autant que les investisseurs n'ont encore pas en main tous les contours (encore flous) de la politique du nouveau Président de la première économie mondiale, pour les quatre années à venir.

L'indice CAC 40 a terminé la journée de lundi en baisse de 0,60% à 4 821 points.

S'il n'a pour l'instant pas donné tous les indices concrets qu'attendaient les gérants, notamment sur le front de la politique fiscale et sur celui des grands travaux d'infrastructures, il a signé le décret, dès vendredi soir, après la fermeture de Wall Street, qui va "détricoter" une des lois phare de l'administration Obama: ObamaCare. Il donne ainsi le ton en "cassant" l'une des mesures sociales les plus emblématique de son prédécesseur.

Pour rappel, le Patient Protection and Affordable Care Act, loi phare du Président sortant, permettait à des Millions d'Américains de bénéficier d'une couverture santé universelle.

D. Trump a insisté sur son intention de multiplier les décrets toute la semaine, ainsi que la suivante.

Il a par ailleurs insisté dimanche son intention de renégocier le traité de l'Alena (traité commercial de libre-échange multilatéral, entre le Mexique, les Etats-Unis et le Canada). Autre mesure phare allant dans le sens d'un protectionnisme fort, il a signé une ordonnance pour extraire les Etats-Unis du Partenariat transpacifique.

Aucun chiffre macroéconomique majeur ne figurait à l'agenda lundi.

Côté valeurs, Adthink Media a accéléré sa remontée (+10,86% à 2,96 euros lundi), à l'approche de la publication le 31 janvier du chiffre d'affaires annuel de la société. Certains investisseurs semblent anticiper des effets positifs du virage stratégique opéré l'an dernier par le groupe. Hier articulé autour de ses 2 pôles d’activités (monétisation d’audience et édition), Adthink Media a opéré un recentrage sur son pôle historique de monétisation d’audience pour devenir un pure player de la publicité à la performance.

Crédit Agricole a clôturé en nette baisse lundi (-2,70% à 12,055 euros), après l'annonce faite à la veille du week-end par la banque de la dépréciation dans ses comptes de la valeur de sa filiale LCL pour 491 millions d'euros.

Le secteur banque / assurance dans son ensemble était d'ailleurs pénalisé lundi, à l'image d'Axa (-1,28% à 22,805 euros), BNP-Paribas (-1,47% à 59,18 euros) ou encore Société Générale (-2,19% à 44,835 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en légère baisse, les investisseurs n'étant pas prêts à prendre des risques dans l'immédiat, après une succession d'annonces protectionnistes de la part du nouveau Président des Etats-Unis, D. Trump. Le Dow Jones s'est contracté de 0,14% à 19 799 points, et le Nasdaq Composite de 0,04% à 5 552 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a baissé de 0,27% à 2 265 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0740$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre les indices PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats), pour l'industrie et les services, en France à 09h00, en Allemagne à 09h30, et en Zone Euro à 10h00. A suivre également l'emprunt net du secteur public au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis, la première estimation de l'indice PMI manufacturier à 15h45, les ventes de logements anciens à 16h00, ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, à 16h00 également.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jeudi 26 janvier.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur le plan graphique. Revenons à la définition de la résistance, au sens graphique. On peut la définir comme un niveau (horizontale, oblique, courbe...) qui s'oppose momentanément à la progression des cours. C'est en quelque sorte un lieu de rendez-vous, de concentration des flux vendeurs. C'est exactement ce qui se s'organise actuellement sous les 4 930 points. Ce qui ne veut pas dire que le biais de fond perde en qualité, ce dernier restant massivement haussier. Mais le besoin de respiration des cours à ce stade, est trop important.

A terme, les 4 930 points sont voués à être franchis, et la force des volumes (le niveau de participation des opérateurs) en dira long sur la motivation du camp acheteur. En attendant, le besoin de consolidation est encore important, avant de pouvoir imaginer une fédération importante du camp acheteur. Les forces en présence sont encore trop dispersées.

Dans l'immédiat, l'indice phare français a entamé la semaine par une incursion en séance sous les 4 820 points, ce qui peut constituer un signal baissier militant pour une accélération très courte à la baisse. Une accélération dont il faudra profiter pour repasser à l'achat de façon autoritaire sur les grosses capitalisations à fort Bêta. Nous sommes donc baissier à très court terme, et attirons l'attention sur le fait qu'un point d'entrée haussier moyen terme est désormais relativement proche.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4929.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M750S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
4929.00 / 5000.00 / 5217.00
Support(s) :
4746.00 / 4640.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Trump crispe les salles des marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Trump crispe les salles des marchés (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.90 % vs +3.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat