Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 762.62 -0.83 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Sous les 5 000 points, le ciel s'assombrit

mercredi 9 septembre 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - La poursuite, dans une volatilité intense, du reflux des valeurs technologiques américaines, aura fait plier le CAC 40 mardi (-1,59% à 4 973 points). Pour rappel, Wall Street est resté fermé lundi en raison d'un jour férié (Labor Day). Le réveil de la Bourse aura été difficile, tout particulièrement sur le secteur technologique. Le Nasdaq Composite a en particulier perdu 4,11% à 10 847 points.

Le contexte est particulièrement nerveux depuis les révélations du FT sur le lien de cause à conséquences entre le montage réalisé par le conglomérat japonais SoftBank (via des prises de positions au travers d'options d'achat à un niveau apparemment exceptionnel) et l'ascension vertigineuse des techs américaines tout au long de l'été. Toutes nos explications ici.

"Par ailleurs, les discussions entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni concernant le Brexit, ne semblent pas s’améliorer malgré le peu de temps qu’il reste aux deux zones économiques pour trouver un accord avant la fin de période de transition, toujours maintenue pour la fin de l’année." observe Vincent Boy, analyste de marché IG France.

Les investisseurs vont par ailleurs continuer à surveiller l'amincissement de l'écart dans les sondages entre Trump et Biden pour l'accession à la Maison Blanche, à moins de deux mois d'une échéance à fort enjeu pour les marchés. Et surtout les prises de positions des deux candidats sur les échanges commerciaux et technologiques avec la Chine.

A l'occasion du Labor Day, le Président américain, candidat à sa succession, "a une nouvelle fois suggéré que les USA pourraient découpler leurs relations avec la Chine et que cela permettrait à la première puissance mondiale de ramener les emplois « volés par la Chine » aux Etats-Unis et permettrait également au pays de ne plus perdre des milliards. Le président américain avait assuré qu’il ferait baisser le déficit commercial entre les deux pays mais les dernières statistiques suggèrent le contraire.", selon M Boy.

Au chapitre statistique, à retenir pour la journée de mardi, la révision à la "hausse", avec les guillemets qui s'imposent, de la chute du PIB en Zone Euro au T2, à -11.8%, contre -12.1% en première estimation. Par ailleurs, les opérateurs ont pris connaissance du passage de l'indicateur NFIB de la santé des petites entreprises au-delà des 100 points, battant la cible.

Côté valeurs, le secteur (para)pétrolier subissait mardi des pertes appuyées, à l'image de ses principaux représentants sur le compartiment A de la cote: Total (-3,65% à 32,35 euros), Vallourec (-3,92% à 19,75 euros), Schlumberger (-5,81% à 15,40 euros), CGG (-6,21% à 0,6462 euro), ou TechnipFMC (-8,09% à 6,048 euros).

Contraint de se tourner vers ses créanciers pour discuter d'une restructuration de sa dette, Europcar (-39% à 0,7370 euro) a été particulièrement éprouvé. EDF a fléchi de près de 8% à 8,132 euros après l'annonce d'un déclin de plus de 17% de la production nucléaire en août en raison des perturbations du programme d'entretien des centrales. Et Getlink (ex-Groupe Eurotunnel) a accusé le coup, cédant 3,3% à 12,38 euros après un repli de 7% du nombre de poids-lourds transportés en août, et de 28% pour le trafic de voitures alors que la quarantaine a été réinstaurée mi-août.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont significativement reculé mardi, au lendemain d'un jour férié chômé. Si le Dow Jones perdu 2,25% à 27 500 points tout rond, le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique a lui dévissé (-4,11% à 10 847 points). Le S&P 500, indice beaucoup plus généraliste et élargi, a perdu pour sa part 2,78% à 3 331 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1880$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 39.00$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité les nouvelles offres d'empli (JOLTS) aux Etats-Unis à 16h00. ainsi que la décision de politique monétaire de la Banque du Canada à 16h00 également. Deux chiffres en provenance de Chine ont été publié dans la nuit, l'indice des prix à la consommation et l'indice des prix à la consommation pour le mois d'aout, conformes tous deux en rythme annuel aux attentes.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Revenons sur le piège à la hausse observé jeudi. Le bull trap (piège à la hausse) est un phénomène classique en finance de marché comportementale: l'acheteur, appâté une première fois, l'est une seconde fois avec le sentiment de faire une affaire encore meilleure avec un point d'entrée jugé bon. Dès lors, la volatilité à la hausse progresse, et l'investisseur est de plus en plus persuadé d'avoir flairé la bonne affaire, sans se poser aucune question sur la justification de la hausse. Si le mouvement haussier ne prend pas corps, le piège se referme.

Pour autant, le cadre technique général ne s'en trouve pas changé. Au harami de la séance du 12 août, a succédé une bougie tout aussi caractéristique lundi 31 août, une bougie dite englobante baissière, dont le corps rouge, déjà ample en soi au demeurant, recouvre intégralement le corps le la bougie précédente, celle de vendredi. Si l'on y ajoute l'observation d'une clôture proche, très proche même, des points bas de séance lundi, des volumes épais et en accélération, et une rupture d'un seuil aussi technique que symbolique, le message délivré est peu avenant.

Dans l'immédiat, tant que l'indice clôture au-dessus des 5 000, l'apport d'oxygène est assuré. En deçà, l'affaire se complique.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1548Z est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5132.00 / 5509.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Sous les 5 000 points, le ciel s'assombrit (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Sous les 5 000 points, le ciel s'assombrit (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat