Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 049.38 +2.49 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Regain de prudence à l'approche du sommet du G20

mardi 25 juin 2019 à 08h35

(BFM Bourse) - A l'approche du sommet du G20 (Groupe des Vingt), le CAC 40 a illustré la prudence des opérateurs hier. L'indice phare des actions de la cote française s'est contracté très légèrement, de 0,12% à 5 521 points, dans des volumes très timides. Les sujets commerciaux ne manqueront pas, naturellement, d'être évoqués entre les 19 plus grandes puissances économiques (+Union Européenne en sa qualité propre), mais surtout, les investisseurs attendent beaucoup d'une réunion entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, en marge du sommet, sur le seul sujet commercial bilatéral entre les deux superpuissances économiques...

Le sentiment de prudence devrait continuer de prévaloir à ce stade de la semaine, sur fond de tensions géopolitiques persistantes dans le Golfe. L'aveu par Trump lui-même d'une annulation à la dernière minute d'un ordre de frappes sur des cibles iraniennes, rajoute du trouble et brouille toute tentative de prospective en la matière pour les prochains mois.

Au chapitre statistique hier, le très suivi indice IFO du climat des affaires en Allemagne, baromètre précieux pour les salles des marchés sur la première économie de la Zone Euro, est ressorti en baisse notable à 97.4, sans pour autant provoquer de vague car exactement dans la cible (consensus). Aucun chiffre statistique américain majeur ne figurait à l'agenda côté américain. Un agenda qui va se densifier très nettement (voir plus bas).

Côté valeurs, Natixis (+0,73% à 3,431 euros) stoppait son hémorragie, consécutive à une enquête du FT Alphaville, qui est venue semer le doute en révélant qu'une filiale spécialisée londonienne (H2O) avait pris une exposition relativement importante sur des titres à la liquidité incertaine émis par des entités liées au financier allemand Lars Windhorst, visé par plusieurs procédures.

Eurofins Scient perdait 3,88% à 361,40 euros en clôture, victime d'une cyberattaque. Tous les détails ici.

A suivre dès l'ouverture Capgemini et Altran, le premier voulant racheter le second pour 3,6 milliards d'euros, avec une prime de 22%. Altran Technologies devient la cible d'une OPA, formellement amicale, de la part de Capgemini, leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation digitale.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont également fait montre de la prudence des opérateurs, avec une séance de transition lundi, dans des volumes faibles. Si le Dow Jones est symboliquement parvenu à clôturer dans le vert (+0,03% à 26 727 points), le Nasdaq Composite s'est contracté pour sa part de 0,32% à 8 005 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1400$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57,60$.

Au chapitre macroéconomique ce mardi, à suivre côté américain l'indice des prix de l'immobilier à 15h00, l'indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier dans une vingtaine d'agglomérations représentatives à 15h00, l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, les ventes de logements neufs et l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00. On suivra avec une attention particulière ce dernier indicateur, moment fort de la journée compte-tenu de l'importance traditionnelle de la consommation intérieure dans la construction de la richesse nationale outre Atlantique. Tout écart important par rapport au consensus (132,0) pourrait avoir des impacts notables sur les cours, soit parce qu'il apporte de la confiance, soit par qu'il étaye un peu plus le scénario d'une baisse des taux fédéraux d'ici l'automne.

A noter, pour les détenteurs de positons au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mardi 25 juin marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le CAC a certes connu une semaine passée au bilan remarquable (+2,99%), plusieurs bémols viennent contredire l'hypothèse d'une extension haussière immédiate, pour le début de la présente semaine:

a) la structure de la bougie de vendredi, qui loin d'évoquer un retournement brutal (l'ombre haute recouvrant le corps de la bougie précédente), témoigne d'un essoufflement aussi net que légitime;

b) les séances du 06 mai au 19 juin ne sont plus "isolées" par les gaps;

c) la présence d'une zone de résistance à 5 600 points joue clairement son rôle.

Les signes évoquant une consolidation, pour l'instant au-dessus du corps de la bougie en long blanc du 18 juin, s'accumulent. Avis neutre proposé pour la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C485S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5600.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5445.00 / 5152.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Regain de prudence à l'approche du sommet du G20 (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Regain de prudence à l'approche du sommet du G20 (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +1.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat