Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Raffermissement du brut, l'indice tient bon
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 281.58 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Perf Ouverture : 5 222.52Clôture veille : -Volume :

CAC 40 : Raffermissement du brut, l'indice tient bon

(Tradingsat.com) - Porté par la reprise des cours du brut, et rassuré par la nomination de M. Philippe, comme pressenti largement, à Matignon, le marché parisien a bien débuté la semaine, le CAC s'adjugeant une progression journalière de 0,22% lundi, à 5 417 points. Il devrait ouvrir sur un note stable ce mardi.

Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, se sont prononcés lundi dans un communiqué commun en faveur d'une extension de l'accord de réduction de la production jusqu'en mars 2018.

Au chapitre macroéconomique, le seul indicateur économique significatif de la journée de lundi est ressorti en très nette baisse. Il s'agit de l'indice manufacturier Empire State (-1, contre 7,2 envisagé en moyenne par les économistes, et 5,2 précédemment). Il s'agit d'un indicateur avancé, baromètre de la santé du secteur industriel dans la région de New York.

Côté valeurs, Showroomprivé (+4,21% à 26 euros) a annoncé une prise de participation stratégique de 17% dans la société du Groupe Conforama, filiale de Steinhoff.

Parrot était à la fête ce lundi à la Bourse de Paris. Le titre a gagné plus de 8,55% sur la séance, clôturant à 9,90 euros. Un cours qu'il n'avait plus atteint depuis le 9 janvier dernier. Le marché a ainsi clairement salué les résultats trimestriels en net progrès du spécialiste français de drones civils.

Toujours très corrélée aux variations des cours du brut, l'action Vallourec grimpait de 3,81% à 6,341 euros en clôture.

Début de trimestre catastrophique pour Archos (-11,57% à 1,07 euro). Le fabricant français de smartphones a vu son chiffre d'affaires chuter de 38% à 25 millions d'euros, pénalisé par la baisse des ventes en Europe.

Dans le contexte de la cyberattaque survenue ce weekend, et qui a perturbé l'activité de nombreuses sociétés, Wallix, une PME française spécialisée dans la sécurité informatique, a tiré son épingle du jeu en clôturant en hausse de plus de 20% à 15,79 euros lundi.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions, en partie grâce aux pétrolières et aux valeurs liées à la sécurité informatique, ont bien débuté la semaine, à l'image du Dow Jones (+0,41% à 20 981 points), ou du Nasdaq Composite (+0,46% à 6 149 points) qui a inscrit un nouveau sommet absolu. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a dépassé les 2 400 points (+0,48%).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0990$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice de sentiment économique ZEW en Allemagne à 11h00, la première estimation du PIB en Zone Euro à 11h00, et, pour les Etats-Unis, les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30, ainsi que la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français consolide actuellement l'extension haussière des 4 et 5 mai, cette dernière accélération haussière en date des cours ayant été réalisée sans aucun retracement préalable. A ce stade, les probabilités d'engagement de l'indice dans une phase, aussi saine que légitime, de reflux ponctuel, sont fortes.

Après une courte dérive latérale, les cours pourraient être aspirer en direction de la borne haute du gap précité, actuellement au niveau de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Une accélération baissière à terme, cette semaine prochaine probablement, sera alors l'occasion idéale, le cas échéant, de renforcer ses positions, en particulier sur les grosses capitalisations qui auront le plus corrigé: celles-là même qui ont le plus bénéficié de l'appétit des acheteurs au lendemain du premier tour de la présidentielle, en particulier les valeurs bancaires.

A l'échelle de la séance à venir, un épisode de dérive latérale, dans des volumes en contraction, est l'option proposée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5442.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5228.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8768S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5442.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5228.00 / 5135.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -3 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Raffermissement du brut, l'indice tient bon (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Raffermissement du brut, l'indice tient bon (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...