Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 638.46 -0.95 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les oscillations restent nerveuses autour des 5 000

jeudi 23 juillet 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - Après s'être retourné en cours de séance mardi, après avoir timidement et brièvement salué l'issue du long sommet européen de quatre jours et quatre nuits, l'indice CAC 40 a poursuivi son reflux mercredi, en achevant la séance en repli de 1,32% à 5 037 points, sous la pression de la situation diplomatique sino-américaine, et de la situation sanitaire qui s'aggrave, tout particulièrement aux Etats-Unis.

La demande de fermeture du Consulat chinois de Houston est le dernier épisode en date de cette nouvelle guerre froide. L'annonce de cette décision intervient sur fond de tensions exacerbées entre les deux puissances sur plusieurs fronts: loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, accusations d'espionnage, et situation des droits de l'Homme au Xinjiang (nord-ouest) notamment.

Sur la question sanitaire, le président Donald Trump a pour la première fois admis que la pandémie de coronavirus prenait des proportions "inquiétantes" dans une partie des Etats-Unis, où plus de 60.000 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés en l'espace de 24 heures. "Cela va sûrement, malheureusement, empirer avant de s'améliorer. Je n'aime pas dire ça mais c'est comme ça", a-t-il déclaré à la Maison Blanche, avant d'appeler "tout le monde" à porter un masque quand la distanciation physique n'est pas possible. Et ce alors que le nombre de cas recensés explose, et que le nombre de nouveaux cas quotidiens ne reflue que très légèrement après un pic proche de 80 000 le 16 juillet.

Au chapitre statistique, encore désert hier côté européen, les opérateurs ont pu prendre connaissance de repères immobiliers outre Atlantique. Déception à signaler sur le front immobilier avec un indice des prix en contraction en mai (-0,3%), là où en moyenne, les économistes attendaient une hausse de 0,36% (données Fannie Mae et Freddie Mac). Les ventes de logements anciens ont également déçu. Par ailleurs, les stocks de pétrole aux Etats-Unis ont bondi de près de 5 millions de barils la semaine dernière, prenant à contre-pied les économistes et analystes interrogés.

Côté valeurs, Valeo a perdu 5,08% à 23,00 euros, après l'annonce de la suppression de 12.000 postes dans le monde au premier semestre, dont près de 2.000 en France, assortie d'une perte nette de 1,2 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année. Dans son sillage, Michelin a perdu 3,16% à 93,78n euros et Faurecia 1,54% à 34,46 euros.

On surveillera attentivement ce jeudi les acteurs de la filière aéronautique (Airbus, Safran, Latecoere, Dassault Aviation, Figeac Aero, Thalès), alors que la Ministre de l'Industrie, Mme Pannier-Runachet, se déplace à Toulouse ce jeudi pour aborder la question de l'avenir de la filière.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mercredi légèrement dans le vert, à l'image du Dow Jones (+0,62% à 27 005 points) ou du Nasdaq Composite (+0,24% à 10 706 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,57% à 3 276 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1590$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 41,90$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité, outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, et l'indice des indicateurs avancés à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 28 juillet.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les signaux contradictoires se multiplient sur l'historique très récent de l'indice phare tricolore, avec notamment une combinaison en harami jeudi 16 suivie de deux englobantes de couleur différente... A très court terme, l'absence de directionnel reste la norme. La tendance de fond, à savoir le trend primaire, reste quant à lui lourdement baissier, à l'aune de la pente encore adoptée par la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Une poursuite d'oscillations nerveuses de part et d'autre des 5 000 points en envisagée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5213.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 6608S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5213.00 / 5509.00 / 5725.00
Support(s) :
5000.00 / 4770.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les oscillations restent nerveuses autour des 5 000 (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les oscillations restent nerveuses autour des 5 000 (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.40 % vs +33.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat