Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 701.98 +0.98 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les 4 sorcières vont elles réveiller le marché ?

vendredi 18 décembre 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - (BFM Bourse) – Malgré une ouverture haussière à la suite du discours de Jerome Powell, le CAC 40 n'est pas parvenu à exploiter cet élan haussier pour sortir du range qu'il occupe depuis maintenant près d'un mois. Il a clôturé hier à l'équilibre, à 5549.46, pour un maigre gain de 0.03%

Cette année particulière se termine sans volatilité, sans conviction. Cette séance dite à 4 sorcières est la dernière chance pour connaitre un peu de mouvement en 2020. Sauf évènement inattendu, il n'y aura plus rien à attendre de cette année.

Sur le dossier du Brexit, la déclaration du Royaume-Uni a pris un ton beaucoup plus négatif, notant que le Premier ministre britannique avait souligné que les négociations se trouvaient maintenant dans une "situation grave", que le temps était compté et qu'un "no-deal" était inévitable si l'UE ne changeait pas substantiellement sa position.

La déclaration britannique a noté que l'écart sur la question de l'égalité des conditions de concurrence s'était réduit mais que des divergences subsistaient. En ce qui concerne la pêche, la déclaration note que le Premier ministre britannique a déclaré à M. von der Leyen que la position de l'UE n'était "tout simplement pas raisonnable", le Premier ministre soulignant que le Royaume-Uni ne pouvait pas accepter une situation dans laquelle il était la seule nation souveraine au monde à ne pas pouvoir contrôler l'accès à ses propres eaux et à être confronté à des quotas de pêche qui désavantageraient son propre secteur.

La plupart des commentateurs du marché ont interprété la déclaration du Royaume-Uni comme un moyen de faire monter les extrêmes dans les négociations en faisant publiquement pression sur Bruxelles pour qu'elle accepte un compromis. Il faut s'attendre à ce que cette pression publique se renforce dans les jours à venir, alors que le temps se rapproche de plus en plus de la fin du mois, lorsque le Royaume-Uni, s'il est officiellement prévu, quittera les marchés uniques de l'UE.

Hier soir aux États Unis, L'indice Dow Jones Industrial Average a augmenté de 0,49% alors que le S&P 500 a augmenté de 0,57%. Le Nasdaq Composite a terminé en hausse de 0,84% à 12 764. L'évolution de la situation concernant le vaccin, avec l'ARNM de Moderna Inc. qui attend l'approbation des États-Unis pour le déploiement de ce qui serait le deuxième vaccin COVID-19 du pays, a également contribué à entretenir l'optimisme des investisseurs. Quelques facteurs macroéconomiques ont conduit le risque sur le ton du marché qui a soutenu les marchés jeudi ; le ton dovish du président de la Fed, M. Powell, lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion, dans laquelle il a souligné que la position ultra-accommodante de la Fed ne mène nulle part dans l'immédiat et que la Fed a la flexibilité nécessaire pour s'assouplir davantage si nécessaire, l'espoir subsiste de voir des accords être conclus sur une nouvelle aide américaine au titre de Covid-19 et un accord sur le Brexit, et les chiffres récemment publiés d'une enquête sur le marché du travail et l'industrie manufacturière aux États-Unis, qui ont déclenché une augmentation des paris pour un nouveau stimulus de la Fed en janvier. En outre, il faut ajouter une bonne dose d'optimisme vaccinal qui continue à imprégner le marché.

Les contrats à terme de pétrole brut WTI du premier mois ont été principalement axés sur un plus grand appétit pour le risque par opposition aux fondamentaux du marché du pétrole brut du côté de l'offre jeudi et ont donc progressé en même temps que les gains d'autres actifs à risque tels que les actions américaines et la chute du dollar. Le WTI a dépassé le niveau de 48,00 dollars pour la première fois depuis début mars et se négocie actuellement à 48,30 dollars, juste en dessous du sommet de 48,58 dollars.

Du coté des devises l'EUR/USD a continué à augmenter tout au long de la journée de jeudi et a franchi la barre des 1,2250 dans les derniers échanges. Actuellement, la paire s'échange avec des gains de plus de 0,5%, soit près de 70 pips sur la journée. Cette hausse est essentiellement due à une faiblesse du dollar.

Bien que l'euro n'ait pas été le premier bénéficiaire de cette baisse (la livre sterling, le dollar australien et le dollar néo-zélandais se situent tous au-dessus de l'euro dans le tableau des performances de change du G10), il continue de profiter de la vague de faiblesse du dollar. Ces trois monnaies sont toutes propulsées à la hausse par des impulsions fondamentales internes ; le dollar australien a bénéficié de données solides sur le marché du travail et d'une mise à jour budgétaire gouvernementale solide, le dollar néo-zélandais a bénéficié de données solides sur le PIB au troisième trimestre et des commentaires du ministre des finances du pays sur l'évaluation du dollar néo-zélandais et la livre sterling bénéficie des espoirs de Brexit.

Pour cette séance, l'attention des investisseurs se portera sur le chiffre IFO du climat des affaires en Allemagne qui sera dévoilé à 10h00. Pour mémoire, l'indice du climat des affaires de l'Information allemande (Ifo), détermine l'indice de confiance des entreprises et les conditions de la zone euro. La lecture se conclut par une enquête auprès d'environ 7 000 entreprises. Mais ce sera surtout l'occasion d'assister à la dernière expiration trimestrielle de certains contrats à terme lors de cette séance dite des 4 sorcières. Un regain de volatilité, ainsi que des volumes largement supérieurs à la moyenne sont attendus lors de cette dernière séance majeure de l'année.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

D'un point de vue technique, le CAC 40 reste au-dessus de sa zone horizontale des 5520 points, et pourrait reprendre sa dynamique haussière si toutefois une certaine convistion voulait bien se confirmer, il faudrait en effet valider une cassure haussière de la zone des 5620 pts pour confirmer la reprise d'un mouvement haussier.

PREVISION

Toutes les tentatives de cassure à la hausse de la zone de range actuelle ont échoué, l'indice Parisien reste donc dans cette consolidation horizontale. Une consolidation reste possible en cas de cassure des 5520 pts.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5620.00 / 5725.00
Support(s) :
5520.00 / 5343.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 4 sorcières vont elles réveiller le marché ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 4 sorcières vont elles réveiller le marché ? (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +34.82 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat