Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 978.18 -1.22 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le soutien de la Fed est durable

vendredi 28 août 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - Il n'y aura finalement pas eu de sur-réaction sur les marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique, suite à l'allocution du Président de la Fed, signant le début du symposium - en visioconférence et non pas dans le Wyoming cette année) -, de Jackson Hole, traditionnel grand-messe annuel des principaux argentiers de la planète. Après un début de séance sans aucune saveur, les cours se sont progressivement rapprochés de la barre symbolique des 5 000 points, pour une clôture jeudi en baisse de 0,64% à 5 015 points.

J. Powell a donné les grandes lignes de l'inflexion stratégique de la Fed pour les années à venir. a officialisé une inflexion majeure de la politique de l'institution en affirmant qu'elle se laisserait guider avant tout par le niveau de l'emploi, quitte à laisser "modérément" filer l'inflation au-delà de son objectif de 2% de hausse annuelle des prix. Schématiquement, ce seuil ne devient plus une limite haute mais un objectif à atteindre en moyenne dans la durée, ce qui signifie que la Réserve fédérale tolérera un niveau supérieur s'il le faut pendant un certain temps, après une phase d'inflation trop faible.

Au chapitre statistique, côté américain, sur le front de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 17 au 23 août sont ressorties quasiment en ligne avec les attentes, avec un peu plus d'1 million de nouvelles inscriptions. Par ailleurs, les données préliminaires de la variation de PIB d'un trimestre sur l'autre au T2 sont ressorties à -31.7%, niveau abyssal mais légèrement moins catastrophique qu'attendu, selon l'US Department of Commerce. Il s'agit de la deuxième estimation.

Côté valeurs, un certain nombre de cycliques, parmi les grosses capitalisations de la cote parisienne (Compartiment A) ont amplifié la baisse de l'indice phare tricolore, à l'image d'EDF (-1,98% à 8,90 euros), Rexel (-2,05% à 11,23 euros), TechnipFMC (-2,44% à 6,322 euros), et Eiffage (-3,16% à 79,80 euros), pénalisé par sa copie trimestrielle.

BioMérieux a chuté de 12,64% à 123,70 euros et Eurofins de 8,27% à 668,00 euros dans le sillage de l'annonce de la mise sur le marché par le géant américain Abbott d'un test ultra-rapide du coronavirus.

Contre la tendance, Bastide (Le Confort Médical) s'est adjugé 7,2% de son côté après des résultats annuels -son exercice courant de juillet à juin- largement au-dessus des objectifs initiaux.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de jeudi en ordre "dispersé", le Dow Jones parvenant à grappiller 0,57% à 28 492 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, se contractant de 0,34% à 3 370 points. L'indice élargi du S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,17% à 3 484 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1870$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 43.00$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité les dépenses des consommateurs, les prix à la consommation et les données préliminaires du PIB en France à 08h45, et pour les Etats-Unis: les dépenses et revenus des ménages à 14h30, la balance commerciale des biens et le les stocks des grossistes à 14h30 également, le PMI de Chicago à 15h45, ainsi que les données révisées (U-Mich) à 16h00 pour la confiance des consommateurs et les prévisions d'inflation.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La formation de harami baissier, que nous pressentions pour la séance de mercredi 12, s'est finalement concrétisée jeudi 13, après extension haussière au-dessus du seuil psychologique et graphique des 5 000 points. Nous précisions vendredi 14 que "toute rupture de ce seuil avec transformation de la bougie hebdomadaire viendrait envoyer un signal d'alerte." L'alerte se déclencherait de nouveau très rapidement en cas de nouvelle clôture sous les 5 000, surtout en données hebdomadaires. Les deux prochaines séances vont donc être clef sur ce qui semble s'annoncer comme une fin de congestion avant reprise de la volatilité. Avis neutre dans l'immédiat, notamment au regard de la faiblesse des volumes enregistrés sur la séance de mercredi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5070.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4770.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1R82S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5070.00 / 5132.00 / 5509.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le soutien de la Fed est durable (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le soutien de la Fed est durable (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat