Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 695.44 -1.59 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La très forte hausse de lundi ne révolutionne pas le cadre technique peu engageant

mardi 19 mai 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - +5,16%: c'est la performance journalière lundi du CAC 40, indice phare de la Bourse parisienne, soutenu à la fois par le soutien conjoint par Merkel et Macron d'un projet de relance commune de 500 Milliards d'euros dans l'Union Européenne, et par de nouveaux espoirs de voir mis sur le marché un vaccin contre l'infection au SARS-Cov 2 bien plus tôt que prévu.

"Pour soutenir une reprise durable qui rétablisse et renforce la croissance dans l'UE, l'Allemagne et la France soutiennent la création d'un Fonds de relance ambitieux, temporaire et ciblé" dans le cadre du prochain budget de l'UE" doté "de 500 milliards d'euros", souligne une déclaration commune. Élément important: Paris comme Berlin proposent que la Commission européenne finance ce soutien à la relance en empruntant sur les marchés "au nom de l'UE", ce qui ouvre a voie à une mutualisation des dettes sur le continent. La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est "réjouie de la proposition constructive de la France et de l'Allemagne" pour relancer l'économie européenne après le coronavirus.

Sur la question d'un vaccin, que Donald Trump envisageait avant la fin de l'année, il y a peu, cette prédiction, qui suscite encore l'incrédulité, n'est peut être pas complètement insensée. Moderna, société américaine de biotechnologie, fait état de résultats encourageants, dans la conception d'un vaccin expérimental contre l'infection au SARS-Cov2. Le groupe vole de record en record en comprimant au maximum les délais traditionnels entre chaque phases de test. La société vient en effet de dévoiler des "données intérimaires positives" de la phase initiale des essais cliniques de son projet de vaccin, sur un petit nombre de volontaires, à savoir 45, répartis en trois groupes ayant reçu trois doses différentes du vaccin, en une ou deux fois. Prochaine étape, la phase 3, en juillet, sur un nombre bien plus important de volontaires.

Un espoir "disproportionné", selon Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "Cette annonce a permis aux marchés financiers de progresser de façon très importante alors que cela ne résout en rien les problèmes économiques, qui sont en règle générale le moteur d’évolution des marchés financiers. En effet, bien que cette annonce soit une très bonne nouvelle dans le combat contre la crise sanitaire, le développement d’un tel vaccin à l’échelle mondiale pourrait mettre plusieurs trimestres alors que les conséquences économiques du confinement et du redémarrage au ralenti vont se poursuivre," a poursuivi l'analyste.

Côté valeurs, huit dossiers particulièrement malmenés au pire de la crise boursière ont réalisé lundi une performance à deux chiffres: il s'agit d'Elior (+10,10% à 5,615 euros), TechnipFMC (+10,24% à 6,762 euros), Société Générale (+10,27% à 12,974 euros), Valeo (+10,38% à 19,415 euros), Faurecia (+11,05% à 32,76 euros), Elis (+11,55% à 10,82 euros), Airbus (+12,23% à 55,34 euros), et ADP (+13,07% à 80,90 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, même son de cloche, à savoir même note, mais moins puissante: le Dow Jones a gagné 3,85% à 24 597 points et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 2,44% à 9 234 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 3,15% à 2 953 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0930$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 31,90$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité les indices ZEW de sentiment économique en Allemagne et dans l'ensemble de la Zone Euro à 11h00, ainsi que, outre Atlantique, les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30. Hier, la journée était très calme sur ce plan, avec simplement, outre Atlantique, un indice du marché immobilier NAHB légèrement au-dessus des attentes.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare parisien a dépassé les 5% de hausse, avec un mobilisation du camp acheteur tout au long de la séance. Pour autant, aucun signal positif durable n'est à signaler. Cette mobilisation n'a pas signifié fédération. Les volumes sont restés finalement discrets et les secteurs ne se sont pas rassemblés d'une seule voix.

L'indice hexagonal a réintégré avec franchise, une zone de travail entre 4 357 points, qui regagne ses galons de support, et les 4 600 qui eux, restent une résistance sérieuse. Au sein de cette figure va continuer de se tracer une figure chartiste symétrique peu avenante. Avis neutre proposé à très court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1G61S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4600.00 / 5000.00
Support(s) :
4117.00 / 3632.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La très forte hausse de lundi ne révolutionne pas le cadre technique peu engageant (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La très forte hausse de lundi ne révolutionne pas le cadre technique peu engageant (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -5.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat