Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La quête des 6 000 points sera une épreuve de fond

jeudi 11 février 2021 à 08h34

(BFM Bourse) - Proche de niveaux de résistances court terme, l'indice CAC a calé hier (-0,36% à 5 670 points), sans détérioration de la configuration graphique et technique. La psychologie de marché reste attentive et moins inconditionnellement acheteuse, les yeux rivés sur le développement de la pandémie de Covid-19 dans le monde et sur la capacité du Congrès américain à adopter un nouveau plan d'aide d'une enveloppe proche de celle proposée initialement par Joe Biden, à 1 900 Milliards de dollars.

Au chapitre statistique, les opérateurs ont été soulagés de la publication de l'indice des prix à la consommation pour le mois de janvier (+0.3% dans l'assiette la plus large), parfaitement dans la cible. Cette absence de pression inflationniste mesurable - même si la "thématique" est de retour dans les salles des marchés -, a rassuré les investisseurs qui craignaient qu'une poussée de l'inflation conduise la Réserve fédérale sur la voie d'un resserrement monétaire. Et ce juste avant un discours du Président de la Fed, J Powell, qui a, devant l'Economic Club de New York, appelé à une mobilisation massive en faveur de l'emploi.

Par ailleurs, les stocks de brut aux Etats-Unis se sont contractés en janvier bien plus que prévu (-6.6 Millions de barils), permettant au WTI de faire de la résistance.

Côté valeurs, Natixis, qui reprenait sa cotation est venu s'aligner sur l'offre de BPCE en vue d'un retrait de la cote. Le groupe bancaire mutualiste Banque Populaire Caisse d'Epargne a fait part mardi de son intention de racheter les 29,3% des parts de sa filiale qu'elle ne détient pas encore, au prix de 4 euros par action.

Les publications de résultats ont cependant apporté une certaine animation, au bénéfice principalement du secteur financier. Société Générale s'est adjugé 2,8%, après des comptes déficitaires au titre de 2020 (mais bénéficiaire de plus de 1,4 milliard d'euros si l'on fait abstraction des éléments exceptionnels). Dans son sillage, BNP Paribas (+2,8%) et Crédit Agricole (+0,8%) ont aussi avancé. Pas (encore) dans l'indice phare, Amundi a pour sa part crû de 1,1%, le géant tricolore de la gestion d'actifs ayant dévoilé un bénéfice historique de 288 millions d'euros au quatrième trimestre 2020.

Petite pause sur des niveaux de cours très fermes outre Atlantique, sur les principaux indices de la cote, dans un marché qui reste offensif mais qui temporise, à l'approche du vote par le Congrès, probablement le mois prochain, du nouveau plan de soutien fédéral. Plan souhaité par Biden à hauteur de 1 900 Milliards de dollars. L'ambition de l'enveloppe a vu sa crédibilité se renforcer à l'aune du contenu décevant du dernier rapport NFP sur l'emploi.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2130$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 58,40$, soutenu par l'annonce récente d'une réduction de la production saoudienne.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité les prévisions économiques actualisées de la Commission Européenne à 11h00 ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions mercredi 27/01 que sous les 5 490 points une zone dangereuse était identifiée. Cette zone s'est subrepticement entrouverte, et la progression des volumes mercredi 27 est venue le confirmer tout comme le pullback de jeudi. Les flux acheteurs se sont néanmoins par la suite imposés de nouveau. Toutefois, l'absence à ce stade - c'est à dire depuis le gap du 02/02 - de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 586 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). La route en direction des 6 000 points, toujours aussi sinueuse, se rouvrirait alors plus sainement. Dans l'immédiat, l'indice phare parisien s'attèle à l'examen délicat d'une zone de résistance: celle des 5 720 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5720.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5586.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5720.00 / 6000.00
Support(s) :
5586.00 / 5300.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La quête des 6 000 points sera une épreuve de fond (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La quête des 6 000 points sera une épreuve de fond (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat