Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 153.19 +1.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Chine va continuer de concentrer les inquiétudes

mardi 15 janvier 2019 à 08h36

(BFM Bourse) - L'ambiance de marché s'alourdit davantage, en raison de chiffres statistiques qui viennent confirmer les craintes d'une perte de vitesse de l'économie chinoise, elle-même aggravée par la guerre commerciale sino-américaine, alors-même que les opérateurs attendaient un accord définitif la semaine dernière... L'indice CAC 40 a perdu 0,39% à 4 762 points lundi.

Selon les chiffres officiels, les exportations du géant chinois ont chuté de 4,4% sur un an en décembre, la plus forte baisse depuis deux ans. Et dans le même temps les importations ont flanché de 7,6%, révélant la faiblesse de la demande domestique.

Par ailleurs, le shutdown aux Etats-Unis, à savoir la paralysie d'une partie des services publics fédéraux en raison de l'absence d'accord au Congrès sur le budget 2019, a désormais battu l'ancien record de longévité de 21 jours.

Le bras de fer entre Démocrates et Républicains au Congrès américain continue, avec pour point d'achoppement principal la construction d'un mur gigantesque à la frontière avec le Mexique, l'une des promesses phare de campagne de Donald Trump. Sa "concession", de construire le mur en acier, plutôt qu'en béton, n'y fait pour l'instant rien. Lors d'une récente allocution télévisée, l'impétueux chef de la Maison Blanche a répété qu'il restera inflexible sur la question. Et lors d'une visite ce vendredi dans le Texas, Trump a osé une comparaison audacieuse, entre le concept du mur, antérieur à celui de la roue. La roue a fait ses preuves, a-t-il ajouté devant son auditoire, celle du mur aussi: il fonctionne...

Au chapitre macroéconomique, la déception a été vive concernant les chiffres de la production industrielle en Zone Euro, en données définitives pour le mois de novembre, en baisse de 1,7% d'un mois sur l'autre (contre un consensus à +0.3%).

Côté valeurs, Hybrigenics (+180,54% à 0,2090 euro), qui ne cote littéralement plus que quelques centimes depuis l'annonce fin octobre de l'échec d'inécalcitol, son seul actif valorisable, a annoncé lundi matin avoir reçu une offre de prise de contrôle de la part d’une société française cotée sur Euronext possédant ses propres projets de recherche et développement en biotechnologies, non nommée à ce stade des discussions qui se déroulent sous accord de confidentialité.

Air France (+1,49% à 9,254 euros) était entouré, avec une note favorable d'analyste.

Europlasma a plongé de 19,82% à 0,0445 euro. L'entreprise, qui n'a pas été capable de mobiliser les financements attendus fin 2018, fait l'objet d'une alerte des commissaires au comptes.

Atos a perdu 5,64% à 69,32 euros, sur une forte dégradation de l'objectif de Credit Suisse, de 80 à 66 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, psychologie de marché comparable, avec pour conséquence une baisse contenue des principaux indices sur actions, à l'image du Dow Jones (-0,36% à 23 909 points) ou du Nasdaq Composite (-0,94% à 6 905 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,53% 2 582 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1470$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 51.20$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la production aux Etats-Unis, ainsi que l'indice "Empire State", à 14h30. Côté européen ce matin, la balance commerciale en Zone Euro sera dévoilée à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

On gardera à l'esprit que la tendance de fond (à savoir la tendance initiale) reste encore fermement baissière, et qu'aucune figure de retournement durable n'est formellement identifiée. C'est le sens de cette tendance initiale qui doit rester le fondement de notre raisonnement sur l'indice. Dans l'immédiat, une navigation à proximité du gap baissier du 14 décembre est envisagée, avant une rechute des cours. Côté valeurs, les plus gros écarts à la baisse, le cas échéant, seront attendus, sans surprise, sur les para(pétrolières) et les équipementiers automobiles.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4555.00 / 4473.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Chine va continuer de concentrer les inquiétudes (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Chine va continuer de concentrer les inquiétudes (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.40 % vs +3.66 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat