Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 703.22 -1.39 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La brutalité de Trump secoue les marchés

mercredi 8 mai 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - On notera qu'en dépit du caractère férié du 08 mai (ce mercredi), la Bourse de Paris ouvrira, dans des conditions normales d'horaires et de cotation.

Coup dur pour les marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique qui ont accentué leur reflux, mardi, à mesure qu'approche la date limite de l'ultimatum lancé par Trump aux autorités chinoises (vendredi), pour faire avancer des négociations qu'il trouve trop longues...

Alors que les représentants américains et chinois ne cessaient de vanter les progrès des négociations (le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin évoquait encore mercredi dernier des entretiens "fructueux") supposées aboutir à un vaste accord commercial entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales, le brusque revirement de Donald Trump a pris les investisseurs à contre-pied.

Plus concrètement, le Président américain a annoncé, dimanche, que 200 milliards de dollars de produits chinois jusque-là soumis à des droits de douane de 10% à leur entrée sur le territoire américain allaient désormais être taxés à hauteur de 25%. Et ce, à compter de ce vendredi, donc...

L'incertitude sur la tonalité réelle des échanges et la possibilité semble-t-il accrue d'un échec pur et simple des négociations incitent globalement les opérateurs à ouvrir les parapluies, et réduire leurs positions à risque.

Le CAC 40 a perdu mardi 1,60% à 5 395 points, avec clôture sur les points bas de séance, alors qu'il clôturait en basse plus modérée lundi (-1,18%), sur ses points hauts de séance.

Au chapitre macroéconomique, déception à signaler sur le front des commandes à l'industrie en Allemagne et sur le commerce extérieur français, qui n'ont clairement pas atteint les attentes pour le mois d'avril. Côté américain, les signaux sont toujours aussi verts concernant l'emploi américain, en très grande forme avec pour rappel des créations de postes record sur le mois d'avril et un taux de chômage au plus bas depuis un demi-siècle: les nouvelles offres d'emplois (JOLTS) ont également battu le consensus mardi.

Côté valeurs, sans surprise, les secteurs de l'équipement automobile et des semi-conducteurs, tout comme le secteur cyclique de la construction, et celui des services pétroliers, ont subi de plein fouet la détérioration brutale des conditions de négociations commerciales sino-américaines. Faurecia a perdu 4,02% à 41,32 euros, STMicroelectronics 1,79% à 15,335 euros, Saint Gobain 2.21% à 34,70 euros, et CGG 4,50% à 1,5180 euro.

Plus forte chute depuis 1997 pour l'action Imerys (-14,48% à 40,40 euros), pire score du compartiment A de la cote parisienne mardi. Outre une publication décevante, le groupe a très mal maîtrisé sa communication sur des sujets sensibles. Plus de précisions sur le dossier ici.

Contre la tendance, lliad a gagné 4,75% à 98,82 euros dans des volumes solides (plus de 625 000 pièces échangées). L'opérateur va céder ses activités d'infrastructures de télécommunication à l'espagnol Cellnex pour un montant initial de 2 milliards d'euros. En parallèle, le groupe fondé par Xavier Niel a dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel en nette progression et livré sa feuille de route à horizon 2024.

De l'autre côté de l'Atlantique, les dégagements se sont accentués sur les principaux indices actions de la cote, à l'image du Dow Jones (-1,79% à 25 965 points) ou du Nasdaq Composite (-1,96% à 7 963 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,65% à 2 884 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1200$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 61,70$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre le compte-rendu de politique monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE) à 13h30, et les stocks de pétrole aux Etats-Unis à 16h30. Les opérateurs auront noté que le point d'orgue statistique de la semaine sera atteint vendredi avec les chiffres de l'inflation américaine, l'une des bases de travail essentielle pour la Fed dans la construction de sa politique monétaire.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le camp acheteur s'est affirmé davantage mardi, comme nous le précisions plus haut, avec clôture sur les points bas de séance, alors qu'il clôturait en basse plus modérée lundi (-1,18%), sur ses points hauts de séance. Par ailleurs, les volumes en nette hausse, tout comme la préservation totale du gap baissier des 5 500 points, inviteront à la prudence. La bougie hebdomadaire, que nous connaitrons définitivement vendredi soir, sera riche d'enseignement. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5601.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5315.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C485S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5601.00 / 5665.00
Support(s) :
5315.00 / 5081.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La brutalité de Trump secoue les marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La brutalité de Trump secoue les marchés (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat