Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La BCE muscle son arsenal

vendredi 5 juin 2020 à 08h27

(BFM Bourse) - Le CAC 40 (-0,21% à 5 011 points jeudi) est parvenu à préserver le seuil symbolique des 5 000 points, en faisant preuve d'une résistance spectaculaire face aux tentations grandissantes de prises de profits, grâce à l'appui de la Banque Centrale Européenne, qui achevait hier une nouvelle réunion de son Conseil des Gouverneurs. Bien que le statu quo sur les taux directeurs ait été naturellement confirmé, la BCE a réussi à surprendre les opérateurs, en annonçant qu'elle allait porter l'enveloppe consacrée au programme d’achats d’urgence face à la pandémie (pandemic emergency purchase programme, PEPP) à 1.350 milliards d’euros. Si personne ne doutait que la banque centrale allait accélérer la cadence par rapport au budget initial de 750 milliards dévoilé en mars, la place misait sur un supplément de 500 milliards. Ce sera finalement, pour tenter de contrer la révision à la baisse de ses prévisions d'’inflation (un maigre 1,3% attendu d'ici 2022), 600 milliards de mieux qui seront consacrés à des rachats d'actifs, sans plus se donner de contraintes en termes de types d'actifs et de juridiction.

Sous le tapis, donc, la pandémie de Covid-19 qui continue sinistrement ses ravages aux Etats-Unis et au Brésil en particulier, les émeutes dans de nombreuses villes américaines, et les tensions entre Washington et Pékin, qui au fond, restent particulièrement vives...

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance de la chute des ventes au détail en Zone Euro au mois d'avril (-11,7% d'un mois sur l'autre), chute attendue à un niveau encore plus important. "Dans la zone euro en avril 2020, par rapport à mars 2020, le volume du commerce de détail a diminué de 27,7% pour les carburants automobiles, de 17,0% pour les produits non alimentaires et de 5,5% pour les produits alimentaires, les boissons et le tabac.", a détaillé Eurostat.

Outre Atlantique, déception triple avec trois indicateurs sous les attentes: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (nouvelles inscriptions) sont ressorties à 1 877 000 (soit une baisse de 249 000 par rapport au niveau révisé de la semaine précédente), la productivité (hors agriculture) s'est inclinée au 1er trimestre de 0.9%, et surtout, le creusement du déficit commercial a approché les 50 milliards de dollars en avril, contre un consensus médian à 41.5 milliards de dollars.

Côté valeurs, Remy Cointreau est parvenu à bondir de 11,27% à 124,4 euros, en engrangeant des gains tout au long de la séance, sur un relèvement d'objectif pour l'exercice en cours.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont marqué une pause jeudi, à la veille de la publication du rapport fédéral mensuel sur l'emploi (NFP de mai). Le Dow Jones est parvenu à grappiller 0.05% à 26 281 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,69% à 9 615 points, dans une ambiance un peu plus nerveuse sur le secteur hautement stratégique des semi-conducteurs. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est légèrement contracté de 0,34% à 3 112 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1370$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 37,50$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité le rapport NFP (rapport fédéral sur l'emploi), à 14h30. A suivre également l'indice des prix de l'immobilier (Halifax) au Royaume-Uni à 09h30 et les crédits à la consommation aux Etats-Unis à 21h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A ce stade du rally, nous avons deux éléments qui font, ensemble, sens:

1) une sortie de range validée au-dessus des 4 700 points

2) un effet d'attraction du gap du gap immense du 09 mars, dont la borne haute vaut 5 117 points.

Ce gap est en cours de comblement. Avis positif proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 3E08S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5117.00 / 5509.00 / 5727.00
Support(s) :
5000.00 / 4700.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La BCE muscle son arsenal (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La BCE muscle son arsenal (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat