Bourse > CAC 40 > CAC 40 : L'effet Obama Care est déjà dissipé
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 317.37 +0.15 % Temps réel Euronext Paris
5 312.30Ouverture : 5 322.35+ Haut : 5 292.70+ Bas :
+0.10 %Perf Ouverture : 5 309.23Clôture veille : 2 754 680 KVolume :

CAC 40 : L'effet Obama Care est déjà dissipé

(Tradingsat.com) - Après une ouverture en nette baisse lundi, l'indice CAC a grappillé des points tout au long de la journée, accentuant sa reprise en cours de séance avec Wall Street, finalement peu impacté par l'échec subi par D. Trump face au Congrès. L'indice CAC 40 est finalement parvenu à clôturer à un niveau stable (-0,07% à 5 017 points).

Pour rappel, D. Trump a subi un véritable camouflet, en ne parvenant pas à convaincre un nombre suffisant de membres du Congrès, y compris dans son propre camp, sur le remplacement d'une loi phare de son précédesseur: la loi sur l'assurance santé, dite loi "Obama Care". Wall Street avait clôturé vendredi avant que le verdict ne tombe.

Au chapitre macroéconomique, l'indice IFO allemand, qui constitue un baromètre fiable du climat des affaires dans la première économie de la Zone Euro, est ressorti en hausse à 112,3, contre 111,2 envisagé par le consensus (moyenne des économistes interrogés). L'indice est au plus haut depuis juillet 2011.

Côté valeurs, la star de lundi se nomme incontestablement Erytech Pharma. L'action s'est envolée de 75% (+74,8% à 25 euros à la clôture), dans des volumes historiques : 1 832 682 titres ont été échangés, soit 21% du capital de la société de biotechnologie. Les premiers résultats positifs dans son étude clinique de Phase 2b évaluant le produit candidat eryaspase (nom commercial GRASPA) en combinaison avec la chimiothérapie pour le traitement en seconde ligne du cancer du pancréas métastatique ont été plébiscités par les investisseurs.

L'action Air France a perdu 4,60% à 7,162 euros, dans une vive accélération des volumes de transactions. La compagnie aérienne franco-néerlandaise est pénalisée par une note de Bank of America Merrill Lynch. Cette dernière a décidé d'abaisser sa recommandation d''Achat" à "sous performance, avec comme objectif de cours 6,5 euros, soit un potentiel de baisse d'encore 10%.

Le groupe Manitou (+1,72% à 23,72 euros) a annoncé l’acquisition de la société Terex Equipment Private Limited (TEPL) basée à Greater Noïda en Inde. Créée en 2003, cette entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de matériels de construction a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros essentiellement dans le sous-continent indien.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé à des niveaux proches de l'équilibre, loin de leur niveaux d'ouverture dans le rouge. Le Dow Jones n'a cédé que 0,22% à 20 551 points et le Nasdaq Composite est parvenu à grappiller 0,20% à 5 840 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a subi un repli très limité (-0,10% à 2 341 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0870$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 48,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre à 16h00, l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board). Un indicateur important, à même de faire décaler les cours en cas d'écart significatif par rapport au consensus, dans un pays où la consommation demeure traditionnellement le principal moteur de création de richesse.

Plus tôt dans la journée, à suivre, toujours pour les Etats-Unis, la balance commerciale des biens à 13h30, les données préliminaires des stocks des grossistes à 13h30, l'indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier dans 20 agglomérations à 14h00, ainsi que l'indice de la Fed de Richmond à 15h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mardi 28 mars marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les oscillations de court terme de l'indice phare français s'organisent désormais au sein d'un range, de part et d'autres des 5 000 points. Hier l'indice CAC 40 a parcouru une bonne partie de ce range, en confirmant un peu plus la validité. Dans l'immédiat, on privilégiera le scénario d'un retour en sommet de range, sous les 5 040 points. Avant d'adopter de nouveau une posture plus prudente.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4953.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q382S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5038.00 / 5217.00 / 5283.00
  • Support(s) : 4953.00 / 4930.00 / 4806.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -6 % / -2 % / -1 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -8 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'effet Obama Care est déjà dissipé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'effet Obama Care est déjà dissipé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...