Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 084.66 -0.63 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Draghi attendu sur la problématique commerciale

(BFM Bourse) - L'indice phare tricolore a terminé la séance de mercredi en très légère baisse de 0,14% à 5 426 points, dans des volumes quelconques, dans l'attente des conclusions de la rencontre entre D. Trump et J.C. Juncker, à la veille de l'issue d'une réunion clef du Conseil des Gouverneurs de la BCE et au coeur d'une vague de résultats semestriels mi-figue, mi-raisin.

Alors que le marché n'attendait pas forcément un accord commercial immédiat entre les Etats-Unis et l'Union Européenne, un ensemble de concessions ont été consenties de part et d'autre, en particulier sur le soja et l'industrie. De quoi détendre significativement l'atmosphère, en attendant de résoudre le point d'achoppement stratégique que constitue encore le secteur automobile.

En ce qui concerne la BCE, si un statu quo sur les taux proprement dits est l'option privilégiée par la communauté financière ce jeudi, mais les éléments de langage utilisés par Mario Draghi seront analysés à la loupe, surtout depuis que Donald Trump a accusé l'Europe - et non plus seulement la Chine - de dévaluer déloyalement la monnaie unique à des fins commerciales. L'occasion d'analyser l'attitude du Conseil des Gouverneurs face aux derniers développements de la guerre commerciale menée par Trump contre ses principaux partenaires.

Au chapitre macroéconomique, le climat des affaires dans la première économie de la Zone Euro ne souffre pas trop. L'indice IFO est ressorti hier en ligne avec les attentes des économistes et analystes interrogés, à 101.7 ce mois-ci.

Côté valeurs, LVMH a progressé de 1,81% à 306,55 euros. Le leader du luxe affiche des résultats en progression de 25% sur un an pour sa division mode-maroquinerie.

Eramet a plongé de 16,08% à 91,30 euros. Le groupe métallurgique et minier a publié des résultats en progression au premier semestre avec un chiffre d'affaires en progression de 1% sur un an à 1,8 milliard d'euros, et un bénéfice net qui grimpe de 16% sur un an à 94 millions d'euros. Mais le marché, semble-t-il, espérait beaucoup mieux.

STMicroelectronics (-8,60% à 18,81 euros) a décroché. Pourtant, le groupe a annoncé une hausse de son chiffre d'affaires qui atteint 2,27 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 1,9% comparé aux trois premiers mois de l'année. Les résultats sont pourtant supérieurs aux attentes et, pour le troisième trimestre, le groupe franco-italien vise une croissance de son chiffre d'affaires d'environ 10% et une marge brute de 40% (en ligne avec le consensus des analystes de Goldman Sachs).

Seb (+9,22% à 161,10 euros) a relevé ses objectifs de croissance annuelle après un premier semestre dynamique, en particulier en Chine et en Europe.

A suivre également ce jeudi une batterie de résultats de grands groupes, comme Suez, Orange, Schneider Electric ou Airbus. Pour consulter l'exhaustivité de notre agenda sociétés: cliquez ici.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur, sur fond d'apaisement relatif dans les tensions commerciales entre Etats-Unis et Europe. Le Dow Jones a gagné 0,68% à 25 414 points et le Nasdaq Composite 1,17% à 7 932 points, un nouveau sommet absolu. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,91% à 2 846 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1730$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 69,30$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre ce jeudi l'annonce des taux directeurs en Zone Euro à 13h45, la conférence de presse de la BCE à 14h30, et pour les Etats-Unis: les commandes de biens durables et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce jeudi 26 juillet marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans l'immédiat un range se dessine entre les 5 340 points d'une part, et les 5 450 points d'autre part. Si l'indice parvenait à s'affranchir de la borne haute de ce canal de congestion dans une accélération des volumes de transaction, l'avis positif de court terme prendrait davantage corps. Pour l'instant, les données de préouverture laissent augurer une ouverture neutre, voire à biais très légèrement baissier, donc en partie haute du range identifié, sous les 5 450 points. Avis neutre proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5450.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5342.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C555S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5450.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5342.00 / 5246.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Draghi attendu sur la problématique commerciale (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Draghi attendu sur la problématique commerciale (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.30 % vs +2.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat