Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 +0.78 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Détente toute relative sur le front commercial

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 est resté stable jeudi (-0,08% à 5 328 points), les investisseurs ayant dû composer avec une conférence de presse de la BCE qui n'a pas apporté les éléments attendus, et une détente toute relative sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, alors que se profilent les élections de mi-mandat...

La reprise des négociations pour aboutir à un accord avant ces élections essentielles pour asseoir la légitimité de D. Trump à la Maison Blanche est particulièrement stratégique. C'est pourquoi le Président américain entre désormais dans une nouvelle phase de sa "négociation".

Au fond c'est une méthode bien connue dans le monde des affaires. Il s'agit dans un premier temps d'affirmer brutalement ses conditions, quitte à arrondir légèrement les angles, afin de sortir finalement gagnant d'une négociation... L'ancien magnat de l'immobilier applique tout simplement cette brutalité du monde des affaires, à la diplomatie commerciale américaine... Et c'est bien pour ça que les marchés ne sur-réagissent pas à chaque coup de colère du Président Trump: ils connaissent sa méthode. Et savent au fond que les menaces les plus dures, notamment celle de taxer l'intégralité des produits chinois importés sur le sol américain, n'ont qu'une chance infime d'être appliquées.

200 milliards de dollars supplémentaires de produits doivent néanmoins être taxés d'ici la fin du mois.

Concernant la BCE: alors que les cambistes et gérants attendaient beaucoup de cette réunion de politique monétaire, ils sont restés clairement sur leur faim. Les taux sont restés, comme largement attendu, à un niveau très bas, mais c'est du côté de la conférence de presse, au contenu très maigre, que les investisseurs avaient le regard tourné. Pas un mot sur l'Italie, la hausse des taux à venir à l'été 2019, avec toujours autant de flou ni sa succession ou même la guerre commerciale. Les taux restent à zéro et le quantitative easing (QE) se finira en décembre comme prévu. Seule la prévision de croissance a été revue de 2,1 à 2% pour 2018 et de 1,9 à 1,8% pour l'année prochaine.

Au chapitre macroéconomique jeudi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 03 au 09 septembre, sont ressorties en légère baisse, à 204 000, alors qu'en moyenne, les économistes et analystes entrevoyaient une hausse de ces inscriptions. Ces chiffres constituent un plus bas de l'historique dont nous disposons, qui commence en 1975... Par ailleurs, l'indice des prix à la consommation (IPC), hors alimentation et énergie, a continué de progresser sur août, à un rythme toutefois inférieur au consensus. Pas de quoi toutefois détourner la Fed de son cap de raffermissement de sa politique monétaire. Deux nouvelles hausses des taux fédéraux sont largement anticipées d'ici la fin de l'année.

Côté valeurs, Michelin (+3,64% à 102,60 euros) a confirmé jeudi ses objectifs pour l'année 2018. L'ensemble du secteur automobile et équipementiers était recherché, à l'image de Renault (+1,67% à 71,68 euros), Peugeot (+0,55% à 23,75 euros) ou Plastic Omnium (+0,41% à 31,90 euros).

Rubis a plongé de 10,58% à 45,20 euros. Les sanctions contre l'Iran et la crise turque font plonger la para-pétrolière.

Avenir Telecom a bondi de 26,50% à 0,22 euro dans de très puissants volumes (près de 3 Millions de pièces échangées).

A noter que Dassault Systèmes va remplacer Solvay au sein du CAC 40, avec application sous une dizaine de jours.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur, sur des espoirs de détente sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, à l'image du Dow Jones (+0,57% à 26 145 points) ou du Nasdaq Composite (+0,75% à 8 013 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,53% à 2 904 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1690$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,80$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre la balance commerciale en Zone Euro à 11h00, ainsi que les chiffres américains suivants: les prix à l'import à 14h30, les ventes au détail à 14h30, la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15, les données révisées du sentiment du consommateur et de la prévision de l'inflation (Université du Michigan) à 16h00, ainsi que les stocks des entreprises, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans l'immédiat:

L'indice phare français est attendu en hausse à l'ouverture, dans le sillage des clôtures des marchés actions américains. Une extension haussière du rebond technique est possible, et nous en surveillerons la capacité à clôturer sur les plus hauts de séance, l'allure et la structure de la bougie hebdomadaire, et bien sûr la dynamique des volumes, encore insuffisants pour parler de retournement haussier.

Concernant le cadre général:

Le camp vendeur a pris l'avantage à court terme, depuis le début du mois dernier. Et la succession croissante de points bas que nous mettions en avant dans nos précédentes analyses est rompue. La bougie allongée, sans aucune ombre ni haute, ni basse, tracée mercredi 05/09, en est une illustration parfaite.

Nous mettions sous surveillance la zone des 5 245 points, sur laquelle est venu échouer l'indice phare français. Cette zone de support graphique, qui correspond aux points bas du tournant du mois de juillet, n'est pas encore enfoncée. Son rôle de garde-fou, même fragile, est réel.

Le biais de fond (trend principal), quant à lui haussier, n'est pas encore formellement menacé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5246.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale L611S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5246.00 / 5081.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Détente toute relative sur le front commercial (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Détente toute relative sur le front commercial (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat