Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 455.81 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Au tour de J Powell de se plier au périlleux exercice de communication

lundi 26 avril 2021 à 08h35

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a terminé une semaine très volatile sur la formation d'une étoile doji marqueur d'indécision, clôturant la séance de vendredi en légère baisse, retrouvant de l'allant en cours de séance avec l'appui de Wall Street. Les principaux indices sur actions new-yorkais retrouvaient la forme après avoir accusé le coup jeudi, sur fond de projet de réforme fiscale dont les contours ont été esquissés par Joe Biden.

Les propositions en question vont de la progression de l'Impôt sur les Sociétés, pour accompagner le financement du plan d'infrastructures (BBB), jusqu'à la progression de la dernière tranche d'imposition sur le revenu, selon des sources concordantes qui se sont confiées à l'agence Reuters. Autrement dit, un effort fiscal demandé au plus aisés. Peu de chances en tous cas de voir la réforme fiscale votée en l'état.

Au chapitre statistique, une batterie d'indicateurs d'activités a animé la séance. A l'échelle de la Zone Euro, le PMI industriel a progressé à 63.4, battant la cible, et la composante "services" a franchi la barre des 50 points, barre qui sépare pour rappel, par construction, une contraction d'une expansion du secteur considéré. A noter l'excellente performance de la composante industrielle allemande, à 66,4. Il s'agit des toutes premières estimations pour le mois en cours.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête PMI Flash: "L'économie de la zone euro a affiché un dynamisme rassurant en avril, malgré le durcissement des mesures de lutte contre laCovid-19 destinées à endiguer le nouvelles vagues épidémiques.S'il continue de pâtir des restrictions imposées dans de nombreux pays, le secteur des services de la zone euro a enregistré un retour à la croissance au cours du mois, les entreprises s'étant adaptées aux contraintes sanitaires et se préparant à un rétablissement prochain de l'économie. L'industrie manufacturière a quant à elle enregistré une très forte expansion en avril. Le dégel des dépenses, les reconstitutions de stocks, les investissements matériels ainsi que l'amélioration des perspectives d'activité ont entraîné de nouvelles hausses record de la production et du volume des nouvelles commandes."

Côté valeurs, les investisseurs ont également réagi à une nouvelle salve de publications trimestrielles, saluant en particulier les performances de SEB (+4,64% à 151,1 euros), Vivendi (+2,76% à 29,42 euros), Ipsos (+5,86% à 35,20 euros) ou Bureau Veritas (+1,76% à 25,37 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont repris de la hauteur sur la dernière séance de la semaine, à l'image du Dow Jones (+0,67% à 34 043 points) ou du Nasdaq Composite (+1,44% à 14 016 points), à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,09% à 4 180 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2110$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 61,50$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, les commandes de biens durables aux États-Unis à14h30 et l'indice des indicateurs avancés (CB) en Chine à 15h00. Les opérateurs seront particulièrement attentifs mercredi à l'issue du FOMC de la Fed.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 27 avril.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Classique dans sa forme, ce reflux, mardi, est l'expression d'un besoin naturel de reprise de souffle. La structure de la bougie du jour, en marubozu parfait, a matérialisé une mobilisation continue du camp vendeur tout au long de la séance. Ce déséquilibre offre / demande, dans une accélération de la volatilité et des volumes d'échanges, marque le début de la définition de l'amplitude d'une consolidation à venir. Le biais de fond n'est à ce stade toutefois pas menacé. La décroissance des volumes dès jeudi, sur "retracement" des pertes, laisse entrevoir une fragilité de court terme. Le doji d'indécision tracé vendredi au cœur du corps de la bougie précédente invite également à ajuster le curseur vers un peu plus de mesure et de prudence.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6330.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6330.00 / 6440.00 / 6710.00
Support(s) :
6000.00 / 5880.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Au tour de J Powell de se plier au périlleux exercice de communication (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Au tour de J Powell de se plier au périlleux exercice de communication (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +29.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat