Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 492.15 -0.07 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Après la nervosité, la morosité...

jeudi 22 octobre 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - Après la crispation, les dégagements... L'indice phare parisien, le CAC 40, a rechuté lourdement mercredi (-1,53% à 4 853 points), rappelant la séance du 15 octobre, sans toutefois le tracé d'un gap. Le marché reste frustré par l'absence de compromis au Congrès sur le budget américain, et en particulier sur le 'stimulus package', c'est-à-dire un nouveau plan de relance destiné à soutenir les ménages et les entreprises les plus touchés par les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Il faut dire que la probabilité de voir les deux camps politiques parvenir in extremis à un accord se réduit de jour en jour. La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, en charge des négociations, a beau avoir affirmé mardi que "malgré certains sujets toujours en discussion, le texte était en train d'être rédigé", la position ferme du président républicain du Sénat Mitch McConnell, qui aurait en privé conseillé à son camp de ne rien conclure avant l'élection présidentielle, semble signer la fin de partie sur ce plan de relance.

Par ailleurs, la multiplication des mesures de restriction en Europe, où l'épidémie réaccélère, est source de tension pour les marchés. Des mesures de nouveau confinement quasi généralisé ont déjà été prises sur le Vieux Continent, en particulier en Irlande et au Pays de Galles.

L'approche du verdict des urnes aux Etats-Unis participent à l'assombrissement du sentiment de marché.

Les sondages penchent dans le sens d'une victoire démocrate pour l'accession à la Maison Blanche, mais l'histoire montre que ce ne sont pas avec des sondages que l'on gagne le droit d'occuper le Bureau Ovale. Alexandre Baradez (IG) prévient: "Même si Joe Biden devance toujours largement Donald Trump, on note un petit resserrement des pourcentages la semaine dernière et ce week-end. Ce n'est pas l'hypothèse la plus probable, mais si ce mouvement devait se renforcer dans les jours qui viennent, les marchés pourraient à nouveau « pricer » le scénario d'un scrutin serré avec risque de contestation du résultat et donc plus de volatilité à la clé."

Frédéric Rollin, chez Pictet AM considère que "la politique américaine est devenue partisane à l’extrême. Les américains suivent des canaux d’information séparés et étanches et une désinformation galopante ravage les réseaux sociaux. La confiance est au plus bas et voir les électeurs soutenir leur candidat dans une contestation hasardeuse est loin d’être improbable."

Le conseiller en stratégie d'investissement poursuit le scénario jusqu'au bout: "Et si aucune décision claire ne s’est dessinée le 20 janvier 2021, les spécialistes de la Constitution américaine avancent le « Succession Act » de 1947. C’est alors la Speaker de la Chambre des Représentants qui prendrait la présidence, Nancy Pelosi."

Au chapitre statistique mercredi, pas grand chose à se mettre sous la dent, hormis une contraction surprise d'1 million de barils des stocks de brut aux Etats-Unis. L'agenda se densifie enfin nettement ce jeudi (voir plus bas).

Côté valeurs, le secteur immobilier était pénalisé mercredi, tout comme l'aérien (construction aéronautique et transport). Citons Icade (-4,41% à 45,90 euros), Mercialys (-5,28% à 4,524 euros), Air France (-4,25% à 3,133 euros), et Airbus (-4,30% à 64,06 euros). Plus largement, un certain nombre de cycliques, sans fédération large toutefois, étaient à la peine, comme Rexel (-3,75% à 10,125 euros), Saint Gobain (-3,77% à 35,21 euros) ou encore Sodexo (-4,54% à 60,14 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de mercredi en baisse, à l'image du Dow Jones (-0,35% à 28 210 points) ou du Nasdaq Composite (-0,28% à 11 484 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,22% à 3 435 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1850$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 39.80$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les ventes de logements anciens à 16h00 ainsi que l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00 "également.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 27 octobre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le gap baissier du 21 septembre a été comblé dès le tout début de la semaine passée, avant engagement dans une latéralisation nerveuse sous les 5 000 points, puis deux séances au directionnel plus tranché. La formation d'un long biseau (wedge) au tournant du mois d'octobre se sera soldée par une sortie par le bas, pas encore pleinement validée. Dans tous les cas, sous les 5 000 points en données de clôture, la situation graphique de court terme reste préoccupante. Au-delà une zone de respiration, entre 5 000 et 5 130 points serait réintégrée, avec un apport d'oxygène ponctuellement apporté.

Dans l'immédiat, la construction, sans validation pleine par les volumes de transactions, d'une englobante baissière jeudi invite à la plus grande prudence.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9K33S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5132.00 / 5330.00
Support(s) :
4700.00 / 4540.00 / 4368.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Après la nervosité, la morosité... (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Après la nervosité, la morosité... (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +10.48 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat