Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Actualisation du cadre technique de court terme
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 281.58 +1.13 % Temps réel Euronext Paris
5 249.42Ouverture : 5 291.48+ Haut : 5 245.80+ Bas :
+0.61 %Perf Ouverture : 5 222.52Clôture veille : 4 338 500 KVolume :

CAC 40 : Actualisation du cadre technique de court terme

(Tradingsat.com) - Alors que le marché parisien rouvrait mardi après un weekend pascal prolongé, les tensions contenues jusqu'à présent se sont libérées, et se sont traduites par un reflux important, de 1,59% à 4 990 points, dans des volumes d'échanges en nette accélération. Aux craintes géopolitiques majeures sur les dossiers syriens, nord-coréens et turcs, s'ajoute une indécision inédite à l'approche du premier tour de l'élection présidentielle française. Un suspense auquel ne goûte guère le marché dans le sens où deux des quatre candidats favoris à l'élection sont populistes.

A noter la victoire référendaire obtenue ce weekend par M. Erdogan, le Président de la République de Turquie. Le référendum proposait à la population de s'exprimer sur la possibilité d'une réforme constitutionnelle majeure, permettant au Président d'avoir beaucoup plus de pouvoir, en gouvernant par décrets. Ce renforcement des pouvoirs, obtenu à l'arraché avec un peu plus de 51% des suffrages, inquiète Bruxelles, alors que le Président des Etats-Unis, D. Trump a téléphoné à son homologue truc pour le féliciter...

Au chapitre macroéconomique hier, les permis de construire aux Etats-Unis sont ressortis parfaitement en ligne avec les attentes des économistes. En revanche, les mises en chantier de logements ont légèrement déçu. Du côté de l'industrie américaine, la production ne s'est pas écartée d'un iota du consensus, tandis que le taux d'utilisation des capacités productives, ferme à 76,1% est en progression très légèrement inférieure aux attentes moyennes des économistes.

Côté valeurs, les titres liés aux valeurs de base ont été particulièrement pénalisés mardi, à l'image de Vallourec (-4,56% à 5,86 euros) ou encore Eramet (-5,14% à 36,99 euros). Par ailleurs, les valeurs du secteur banque/assurance ont sans surprise amplifié l'indice CAC 40, à l'image de BNP-Paribas (-1,68% à 57,32 euros), Crédit Agricole (-1,85% à 11,685 euros), ou encore Axa (-1,98% à 22,79 euros). Natixis (+0,17% à 5,419 euros) fait preuve d'exception.

Implanet a perdu 6,25% à 0,75 euro après la publication d'un premier trimestre mitigé.

Oddo Securities a confirmé mardi sa recommandation "Acheter" et son objectif de cours de 46 euros sur Genfit (-2,87% à 29,13 euros) alors que le géant suisse de la pharmacie Novartis vient d'annoncer l’extension de son programme de développement dans la NASH (stéatohépatite non-alcoolique), maladie du foie en plein essor dans laquelle Genfit est l'une des biotechs les plus en pointe.

A suivre Haulotte Group, qui a publié mardi soir au titre du premier trimestre 2017 un chiffre d’affaires en progression de +16% à 133,3 millions d'euros contre 115,0 millions d'euros sur la même période de l’année précédente. Hors effet de change, la progression est de 15%. L'activité commerciale du fabricant de nacelles élévatrices a été tirée par l’Europe (+33% hors effet de change), où tous les marchés affichent une forte croissance.

De l'autre côté de l'Atlantique, la lourdeur géopolitique s'est doublée d'une lourdeur sur le front des résultats d'entreprises. Le Dow Jones a perdu 0,55% à 20 523 points, pénalisé en grande partie par Goldman Sachs (-4,72% à 215,59$), dont les profits n'ont pas atteint le consensus. Par ailleurs, autre poids lourd de la cote, Johnson & Johnson a perdu 3,10% à 121,82$. Le Nasdaq Composite s'est effrité de 0,12% à 5 849 points, et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,29% à 2 342 points. A noter des volumes d'échanges en hausse pour l'ensemble de ces indices de référence.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0720$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre l'indice des prix à la consommation (données finales) en Zone Euro à 11h00, les stocks de pétrole aux Etats-Unis à 16h00, et le Livre Beige de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La longue bougie rouge quasi sans mèche haute, et sans aucune mèche basse, un "marubozu" quasi parfait selon la nomenclature japonaise consacrée, conjuguée à l'accélération des volumes, a montré la volonté du camp vendeur d'opérer tout au long de la journée, jusqu'en clôture. Cette clôture sur les plus bas du jour exactement, et en plein milieu d'un ancien range, laisse imaginer une poursuite à très court terme des dégagements. D'autant que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), qui constituait un niveau de soutien graphique depuis le 10 février et la validation d'un double creux, est rompue sans ménagement.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5040.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O533S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5040.00 / 5135.00 / 5217.00
  • Support(s) : 4953.00 / 4806.00 / 4746.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -5 % / -3 % / -1 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -10 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Actualisation du cadre technique de court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Actualisation du cadre technique de court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...