Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 111.24 +0.90 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Sortant de sa léthargie, le CAC 40 flirte avec les 6100 points

vendredi 17 janvier 2020 à 12h40
Sortant de sa léthargie, le CAC 40 flirte avec les 6100 points

(BFM Bourse) - Après cinq séances sans varier de plus d'une dizaine de points, l'indice phare parisien ré-accélère vendredi dans le sillage des nouveaux records de Wall Street, en dépit de plusieurs avertissements pour les distributeurs exposés au marché français à l'image de Casino et Fnac Darty.

Inspiré par les nouveaux sommets atteints jeudi soir par les indices américains au lendemain de la signature de la phase 1 de l'accord commercial Chine-Etats-Unis, le CAC 40 s'adjuge 0,78% à 6.086,26 points vendredi vers 12h15, non sans avoir brièvement franchi 6.100 points plus tôt en matinée pour la première fois depuis juillet 2007.

29.297,64 points (+0,92%) pour le Dow Jones, 3.316,81 points pour le S&P 500 (+0,84%) et 9.357,13 points pour le Nasdaq Composite (+1,06%): les trois principaux indices américains ont fini à de nouveaux records jeudi soir grâce à l'embellie des relations entre les USA et la Chine, mais également vis-à-vis du Canada et du Mexique (le Sénat ayant donné son feu vert à un accord avec ces pays), et à des résultats globalement bien accueillis comme ceux de Morgan Stanley (+6,6%).

Ce matin en Asie, la tendance positive a été encore confortée par l'annonce d'une stabilisation à +6% du taux de croissance du PIB chinois. Rien d'étonnant donc à ce que Paris et les autres places européennes emboîtent le pas actuellement, en dépit de publications très contrastées ce matin.

Les distributeurs pénalisés par les mouvements sociaux

Casino et Fnac Darty, qui précèdent sans doute d'autres déceptions parmi les acteurs de la distribution, chutent respectivement de 7,5% et 9,3%, tous deux ayant fait savoir que le mouvement de grève le mois dernier avait affecté leur activité en France. Les investisseurs sanctionnent aussi Maisons du Monde (-2,9%), craignant que l'enseigne n'ait aussi été pénalisée.

À l'inverse EDF se fait remarquer par un bond de plus de 6% alors que le gouvernement a ouvert une consultation en vue de réformer la régulation du parc nucléaire afin de mieux rémunérer la production nucléaire en garantissant la couverture des coûts de production (ce qui ne devrait pas aller sans contrepartie toutefois).

Airbus grimpe de 2,55% après une nouvelle commande, soit 40 A321neo de la part de China Aircraft.

Parmi les plus petites valeurs (avec tout de même 560 millions d'euros de capitalisation) SES Imagotag prend 6,3% grâce à un accord avec l'américain Qualcomm.

Du côté des changes, l'euro cède 0,22% à 1,1110 dollar et on note aussi une détente du franc suisse (-0,24% face au billet vert), après l'envolée de la devise suisse cette semaine après que les Etats-Unis aient classé le pays au rang des manipulateurs de devises.

La tendance reste positive pour les cours pétroliers avec un baril de Brent à 65 dollars (+0,59%) et un WTI à 58,83 dollars (+0,53%).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+296.80 % vs +22.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat