Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Porté par les publications financières, le CAC 40 poursuit sa remontée
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 194.62 -0.41 % Temps réel Euronext Paris
5 239.46Ouverture : 5 251.25+ Haut : 5 177.73+ Bas :
-0.86 %Perf Ouverture : 5 216.07Clôture veille : 2 245 840 KVolume :

Cac 40 : Porté par les publications financières, le CAC 40 poursuit sa remontée

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse mardi, portée par les publications de grandes entreprises comme Michelin et Lagardère, dans l'ensemble bien accueillies par les investisseurs. A l'inverse, Alcatel-Lucent a été chahuté à la suite d'un changement de recommandation d'analyste, tandis que L'Oréal a été sanctionné malgré l'annonce de résultats conformes aux attentes. L'indice CAC 40 a grimpé de 1,09% à 4 283 points, en hausse pour la sixième séance d'affilée.

Par ailleurs, Wall Street était bien orientée ce soir dans le sillage du premier discours de Janet Yellen. La nouvelle présidente de la Fed, qui s'exprimait devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, a assuré s'attendre "à une grande part de continuité dans l'approche de la politique monétaire".

Sur le plan des valeurs, Michelin a pris plus de 3% après la publication de comptes 2013 marqués par un résultat net de 1 127 millions d’euros (-28%), un résultat opérationnel de 2,234 millions (-7,8%) et un chiffre d’affaires de 20 247 millions (-5,7%). Malgré une publication légèrement inférieure au consensus, le fabricant de pneumatiques a positivement surpris au niveau de la génération de cash flow.

L'Oréal a annoncé hier soir une "nouvelle année de croissance robuste et de rentabilité record", mais son cours de Bourse a fini dans le rouge (-3,3%). Les conseils de Nestlé et de L'Oréal ont approuvé un projet de rachat par le groupe français de cosmétiques de 48,5 millions de ses propres actions, soit 8% de son capital, au groupe suisse, pour un montant total de 6,5 milliards d'euros.

De son côté, Alcatel-Lucent a plongé de plus de 4% à 3,1 euros. L'équipementier télécoms qui a dévoilé ses comptes 2013 la semaine dernière a été pénalisé par un changement de recommandation de Morgan Stanley, passé de "Surpondérer" à "Pondérer en ligne" sur la valeur.

Hors indice phare, Ubisoft a flambé de 5,9% après l'annonce de son chiffre d'affaires du T3 ressorti en ligne avec les attentes du groupe. L'éditeur de jeux vidéo s'est toutefois montré confiant sur le prochain exercice qui "sera marqué par un line-up de jeux exceptionnel".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI