Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 378.85 -0.07 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : De retour sous 5.080 après plusieurs statistiques

jeudi 14 février 2019 à 18h24
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la séance dans le rouge mais reste assez proche de la résistance des 5.080 points. Ainsi, le CAC 40 perd à la clôture 0,23% à 5.062,52 points.

Les marchés d'actions américains ont pris le chemin de la baisse jeudi matin suite à la déception causée par la chute inattendue des ventes de détail aux Etats-Unis. Le Dow Jones recule de 0,3%, tandis que le Nasdaq Composite est stable.

Quelques statistiques étaient au programme de ce jour. Particulièrement attendue, l'estimation préliminaire du PIB de l'Allemagne par Destatis fait ressortir une stagnation au quatrième trimestre 2018, là où les économistes espéraient en moyenne une croissance de 0,1%.

Cette stabilisation intervient après une contraction de 0,2% au troisième trimestre et des croissances de 0,5% au deuxième et de 0,4% au premier. Au total, l'économie allemande a ainsi progressé de 1,4% en 2018 (+1,5% hors effets calendaires).

En moyenne sur le quatrième trimestre 2018, le taux de chômage au sens du BIT ressort en baisse séquentielle de 0,3 point à 8,8% de la population active en France (hors Mayotte), son plus bas niveau depuis début 2009, selon les données de l'Insee.

Après une baisse de 0,1% en décembre 2018, les prix à la production ont accusé un repli similaire en janvier aux Etats-Unis, selon le Département du Travail, là où les économistes attendaient en moyenne un gain de 0,1%.

La grosse déception provient des ventes au détail qui ont plongé de -1,2% en décembre, déjouant un consensus de +0,2%... et hors automobile (décembre n'est pas un mois favorable, c'est bien connu), c'est encore pire avec -1,8% (au lieu de +0,1%).

Le Département américain du Travail a rapporté ce jeudi en début d'après-midi avoir dénombré 239.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage au titre de la semaine close le 9 février, un chiffre en hausse (de 4.000) par rapport à la semaine précédente (chiffre révisé, de 234.000 à 235.000).

Dans l'actualité des valeurs, la saison des résultats se poursuit. Air Liquide affiche ainsi un résultat net part du groupe en progression de 4,2% à 2.113 millions d'euros en 2018, et une marge opérationnelle (ROC sur chiffre d'affaires) de 16,4% au total et 16,6% hors effet énergie, en amélioration de 10 points de base.

Liberum réaffirme sa recommandation 'achat' et son objectif de cours de 126 euros sur Air Liquide.

Renault (+1,6%) publie un résultat net part du groupe 2018 à 3.302 millions d'euros, soit 12,24 euros par action contre 19,23 euros en 2017, et une marge opérationnelle de 3.612 millions, soit 6,3% du chiffre d'affaires contre 6,6% en 2017. Le chiffre d'affaires s'inscrit en repli de 2,3% à 57.419 millions d'euros (+2,5% à taux de change comparables), pour des ventes en hausse de 3,2%.

L'action Airbus prend près de +3% à la Bourse de Paris après des comptes annuels en forte amélioration ainsi que supérieurs aux attentes, et l'annonce de l'abandon de l'A380. L'avionneur européen a terminé l'exercice 2018 sur un CA en hausse de 8% à 63,7 milliards d'euros, alors que le nombre d'appareils commerciaux livrés a augmenté de 11,4%, à 800 unités.

Crédit Agricole SA publie un résultat net part du groupe sous-jacent du quatrième trimestre 2018 en progression de 21,6% à 1.067 millions d'euros, soit 0,33 euro par action, et un résultat brut d'exploitation sous-jacent en repli de 1,2%.

Legrand dévoile un résultat net part du groupe ajusté en hausse de 23,3% à 771,3 millions d'euros pour 2018. Le titre avance de +8%.

Schneider Electric publie au titre de 2018 un résultat net record, en hausse de 9% à 2,3 milliards d'euros, et proposera un dividende en hausse de 7% à 2,35 euros par action, ainsi qu'un nouveau programme de rachat d'actions pour entre 1,5 et deux milliards d'euros.

Capgemini publie un résultat net part du groupe en baisse de 11% à 730 millions d'euros pour l'année 2018, soit 4,37 euros par action, et proposera le versement d'un dividende de 1,70 euro par action, identique à celui de l'année précédente.

Société générale (SG) n'est plus d'avis d'acheter l'action L'Oréal, et préconise désormais de la 'conserver' pour des raisons de valorisation. Même si l'objectif de cours à 12 mois est relevé de 215 à 240 euros, le potentiel de hausse est limité.

Publiés ce jeudi après la clôture, les résultats 2018 de Vivendi ont été marqués par une hausse de 33,6% du bénéfice net ajusté (hors éléments exceptionnels), porté à 1,16 milliard d'euros.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs +8.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat