Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 592.58 +0.34 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Les risques d'une récession maintiennent la Bourse de Paris sous les 5.900 points

jeudi 30 juin 2022 à 12h10
La Bourse de Paris plonge de 2,3% sous les 5900 points

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris campe sous les 5.900 points, en forte baisse de plus de 2% à la mi-journée. Les investisseurs voient se dégrader rapidement les perspectives de croissance, à une période où l'impératif de lutte contre l'inflation ne permettra plus aux banques centrales de soutenir généreusement l'économie.

Pour la dernière séance de juin et du semestre, la Bourse de Paris reste orientée à la baisse, alors que la conjoncture globale est menacée de ralentir fortement tandis que les banquiers centraux s'attellent au chantier herculéen de réduire une inflation au plus haut depuis des décennies.

Jerome Powell, le président de la banque centrale des Etats-Unis a reconnu mercredi qu'il existe un risque d'en faire trop en matière de durcissement monétaire, mais qu'il préfère courir ce risque plutôt que celui de laisser davantage filer l'envolée des prix. Aucune garantie que la Fed parvienne à éviter une récession dans la bataille... Une perspective qui est très loin du goût des marchés actions. Dans ce contexte, le CAC 40 lâche 2,30% à 5.892,50 points, après avoir inscrit un nouveau plus bas à 5 870.35 points dans la matinée. La fin de semestre est donc brutale pour l'indice phare tricolore qui accuse actuellement un repli de 10% sur un mois et de 17,35% depuis le premier janvier.

L'inflation concentre en effet toutes les inquiétudes des investisseurs. En France, les prix à la consommation ont encore connu une accélération au mois de juin à 5,8% sur un an, après 5,2% le mois précédent selon une estimation provisoire de l'Insee publiée jeudi. De l'autre côté des Pyrénées, l'inflation a atteint 10,2% en juin sur un an, pour culminer à un plus haut de 37 ans, selon la première estimation de l'Institut national de la Statistique du pays. Jeudi matin, c'était au tour de la banque centrale de Suède de relever d'un demi point de pourcentage son taux directeur à 0,75%. A l'image des autres banques centrales, la Riksbank doit batailler avec la seule arme qu'elle a pour lutter contre une hausse des prix jugée incontrôlable.

Les opérateurs seront extrêmement attentifs aux dépenses de consommation aux Etats-Unis pour le mois de mai alors que les dernières statistiques publiées ces derniers jours sur le moral des consommateurs ont jeté un froid sur les marchés. La teneur de l'indice core PCE des prix à la consommation, donnera des indications à la Réserve fédérale américaine pour apprécier la trajectoire des prix outre-Atlantique.

Du côté de l'or noir, les pays exportateurs de pétrole et leurs alliés de l'OPEP+ se réunissent ce jeudi quelques semaines après avoir donné leur feu vert pour produire plus de pétrole. Les cours pétroliers font une pause avec la multiplication des signes de ralentissement de l'économie. Le WTI cède 0,1% à 109,53 dollars tandis que le Brent redonne 0,4% à 115,33 dollars.

Sans tendance sectorielle marquée, la cote parisienne s'anime de-ci de-là par quelques annonces d'entreprises. Vivendi se retourne à la baisse et perd 0,5%. Sa chaîne Canal + vient de décrocher les droits de diffusion de la Ligue des champions (C1), de la Ligue Europa (C3) et de la Ligue Europa Conférence (C4) de 2024 jusqu'en 2027.

TotalEnergies limite ses pertes à 0,2%, le groupe pétrolier va proposer une ristourne de 10 à 12 centimes d'euros sur le litre de carburant pour les automobilistes faisant le plein dans ses stations-service sur autoroute cet été.

Orpea cède 4% alors que le groupe de maisons de retraite, dans la tourmente depuis la sortie d'un livre-enquête en début d'année, a publié les conclusions définitives d'un audit confirmant entre autres des dysfonctionnements dans les pratiques managériales.

Trigano lâche plus de 9% après annoncé une chute de ses revenus de plus de 10% à périmètre et change constants au titre de son troisième trimestre malgré une demande soutenue pour ses camping-cars.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.80 % vs +32.62 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat