Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 535.57 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Les craintes sur le déficit italien font replonger les Bourses européennes

mardi 2 octobre 2018 à 12h41
La Bourse de Milan

(BFM Bourse) - Le CAC 40 perd du terrain à la mi-journée, alors que les autorités européennes s'alarment des velléités du gouvernement italien de laisser filer le déficit budgétaire.

Le marché parisien accuse mardi sa plus forte baisse depuis plus d'un mois, inquiet de la volonté de plus en plus clairement affichée du nouveau gouvernement de l'Italie de ne pas s'astreindre aux règles de gestion budgétaire européennes, déclenchant une série de réactions préoccupées de la part de responsables européens.

Le vice-président du conseil Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles ou M5S) a réaffirmé l'intention du gouvernement de présenter un budget expansionniste qui porterait le déficit à 2,4% du PIB au cours des trois prochaines années, trois fois plus que ce que visait le précédent gouvernement. Luigi Di Maio a toutefois démenti toute sortie de l'Italie de l'union monétaire, alors que Claudio Borghi, le responsable des questions économiques de la Ligue -parti membre de la coalition au pouvoir au côté du M5S-, a jugé que le pays réglerait mieux ses problèmes en revenant à la lire. Une réunion ministérielle sur le budget est prévue en fin de journée à Rome.

Vers 12h00, l'indice FTSE MIB de la Bourse de Milan accuse 1,22% de repli à 20.359,4 points. A Paris, le CAC 40 abandonne 1,14% au même moment à 5443,9 points. L'indice tricolore avait gagné 0,25% la veille pour la première séance du trimestre, une hausse qui s'était déjà amoindrie en séance à cause des tensions sur le marché obligataire italien dans ce contexte politiquement tendu.

"L'annonce d'un projet de budget portant le déficit global du PIB à 2,4% sur 2019-2021 pourrait accentuer les défis actuels qui se posent vis-à-vis de la pérennité de la dette. Cela représente un risque significatif sur la note de l'Italie", indique Scope Ratings. L'agence de notation a déjà mis sous surveillance négative sa notation actuelle.

Ubisoft se distingue

Dans ce contexte, seule une poignée de valeurs parviennent à garder la tête hors de l'eau à Paris. Ubisoft gagne 1,66% après l'annonce par Google lui-même d'un partenariat avec l'éditeur français de jeux vidéo pour tester le prochain volet d'Assassin's Creed en streaming, avec une qualité comparable à celle d'un jeu sur console.

La vigueur du pétrole Brent, dont le cours a atteint 85 dollars dans la nuit, permet également à la parapétrolière TechnipFMC de conserver 0,5% de gains.

Inversement, beaucoup de titres risqués font les frais du regain d'aversion pour le risque, notamment du côté des biotechs avec -6,6% pour Genfit et -3% pour DBV Technologies. Le secteur des semi-conducteurs pâtit de l'annonce d'un ralentissement de la croissance des ventes mondiales de semi-conducteurs, publiés aujourd'hui par le World Semiconductor Trade Statistics (WSTS).STMicrolectronics et Soitec lâchent près de 3% chacun.

Passablement affecté également, avec 2,8% de recul pour Faurecia, -2% pour Peugeot, -1% pour Michelin et -0,6% pour Renault, le secteur automobile se révèle incapable de tirer parti d'un effet Mondial, au premier jour du salon automobile de Paris.

Du côté des changes, l'euro encaisse un repli de 0,5%, important à l'échelle de la devise, à 1,1521 dollar.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+285.20 % vs +11.35 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat