Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 776.25 +0.54 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 reprend 2,55% sur la semaine, au plus haut depuis le 6 septembre en clôture

vendredi 15 octobre 2021 à 18h21
Le CAC 40 signe sa meilleure semaine depuis août

(BFM Bourse) - Grâce à des premiers résultats trimestriels convaincants en France et outre-Atlantique, le marché parisien boucle la semaine sur trois gains consécutifs, affichant une progression hebdomadaire de 2,55% - sa plus forte en plus deux mois.

Les premiers groupes à s'être jeté à l'eau en cette nouvelle saison de résultats trimestriels ont visiblement redonné confiance aux investisseurs. On n'aurait pas forcément misé dessus en début de semaine tant le marché semblait sur la défensive, perturbé par un amoncellement de craintes, notamment inflationnistes au vu de la flambée des cours énergétiques, mais le CAC enregistre son plus gros gain hebdomadaire (+2,55%) depuis la semaine terminée le 6 août. Déjà dans le vert dans la matinée, le CAC 40 a légèrement accru ses gains dans l'après-midi et boucle la dernière séance de la semaine sur une avance de 0,63% à 6.727,52 points, aidé par la nouvelle ouverture positive à Wall Street sous l'effet d'un nouvel indicateur positif concernant les ventes au détail.

"La saison des résultats a commencé de la meilleure des manières" et "les données macroéconomiques ont globalement rassuré les investisseurs", constate Christopher Dembik, directeur stratégie et macroéconomie chez Saxo Banque. Après la nouvelle poussée des prix à la consommation annoncée en début de semaine, les opérateurs avaient déjà été soulagés jeudi de voir les prix à la production augmenter moins que prévu en septembre aux États-Unis en dépit de la forte progression des prix de l'énergie et de l'alimentation, tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont de leur côté chuté plus fortement que prévu. Ces deux statistiques, et les publications trimestrielles au-dessus des attentes des grandes banques, ont permis à Wall Street de s'offrir un vigoureux rebond jeudi (entre +1,56% pour le DJIA et +1,75% pour le Nasdaq).

Les indices new-yorkais restent sur leur lancée ce vendredi (+0,3% pour le Nasdaq, +0,5% pour le S&P et +0,8% pour le Dow Jones), également soutenus par les résultats d'entreprises, notamment ceux de Goldman Sachs, qui permettent aux investisseurs de mettre temporairement de côté leurs craintes vis-à-vis de l'inflation.

En France, les prix à la consommation ont progressé de 2,2% sur un an au mois de septembre, soit 0,1 point de plus que ce qu'avait indiqué l'Institut national de la statistique dans une première estimation publiée le 30 septembre, mais pas de quoi perturber la bonne tenue des indices.

Premiers pas convaincants pour OVH Cloud

La vedette du jour, dont l'introduction était attendue depuis de longs mois, est sans conteste le leader européen des services de "cloud computing" OVH qui réalise des débuts remarqués sur le compartiment A d'Euronext. Prudent sur le prix d'introduction retenu, tout en bas de la fourchette qui allait de 18,5 à 20 euros par action, le groupe dirigé par Octave Klaba voit son titre décolle de 6,5% à 19,70 euros en clôture.

Renault domine le palmarès du CAC avec un gain de 3,5% en réaction à une note favorable de JP Morgan devant EssilorLuxottica (+2,5%), alors qu'Eurofins clôt la marche (-1,5%) après 3 jours de rebond.

Parmi les publications du jour, celle de la FDJ est fraîchement accueillie (-3,8%) malgré la bonne dynamique commerciale affichée par l'opérateur de loteries et jeux de hasard, dont les revenus ont dépassé au 3e trimestre leur niveau de 2019. ADP grignote en revanche 2,2% alors que e trafic des aéroports parisiens s'est essoufflé en septembre, retombant à la moitié de celui du même mois de 2019, même s'il reste deux fois supérieur à celui d'il y a un an. Les comptes trimestriels de Manutan (-0,5%), Vetoquinol (-1,3%) et Thermador (-0,7%) n'ont pas engendré de gros volumes d'échanges.

Les sociétés liées aux métaux de base restent recherchées, à l'instar d'Eramet (+6%, ce qui porte à plus de 90% ses gains depuis le 1er janvier).

La nouvelle poussée des cours pétroliers -le baril de Brent tutoyant désormais les 85 dollars (+0,9% à 84,7 dollars) quand celui de WTI a grimpé un plus haut depuis 2014 dans la matinée (+0,85% à 82 dollars vers 13h10- profite pour sa part à Vallourec (+6,7%), Maurel et Prom (+4,9%) ou TotalEnergies (+1,5%).

Le bitcoin à plus de 60.000 dollars

Parmi les autres classes d'actifs, le rebond de la monnaie unique face au billet vert ne se poursuit pas sur le Forex (-0,07% à 1,1592 dollar vers 18h05) tandis que le bitcoin a de nouveau franchi à la hausse le seuil des 60.000 dollars sur fond de spéculations quant à une validation imminente par la SEC d'un premier ETF dédié à la cryptomonnaie sur le sol américain.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +36.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat