Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère hausse, EDF à l'honneur
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère hausse, EDF à l'honneur

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - Bien accueillies dans l'ensemble, les publications financières des entreprises françaises ont permis à l'indice CAC 40 de clôturer en hausse de 0,4% mardi soir, à 3 986 points, en dépit d'une statistique décevante aux Etats-Unis où débute la réunion de deux jours de la Réserve fédérale.

Selon les derniers chiffres publiés par le Conference Board, l'indice de confiance du 'Conference Board', qui est considéré comme un bon indicateur des dépenses de consommation futures, a reculé à 80,3 en juillet, contre 81,1 prévu par les économistes.

Ce soir, après la clôture des marchés, Vinci, Vallourec et d'autres sociétés comme Ingenico ont également publié leurs comptes semestriels. Demain, mercredi, le programme restera chargé avec les publications de BNP Paribas, Suez Environnement, Schneider Electric ou encore Peugeot.

Valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

- EDF (+7,4%) : L'énergéticien a publié un EBITDA de 9,7 milliards d’euros, en croissance organique de 6% par rapport au premier semestre 2012, porté par des conditions météorologiques favorables et de nouvelles renégociations de contrats gaz en Italie. Le consensus visait 9,2 milliards d'euros d'EBITDA sur la période. Le Groupe relève ses objectifs de performance opérationnelle pour cette année, tablant désormais sur une croissance organique de l’EBITDA d’au moins 3% hors Edison.

- Publicis (-4%) : Le marché s'interroge au lendemain de l'annonce surprise de la fusion Publicis - Omnicom. Les conférences téléphoniques organisées hier par les deux géants de la publicité n'ont apparemment rien apporté de nouveau, selon les premiers commentaires d'analystes disponibles.

- Alcatel-Lucent (+14,4%) : Les résultats d'Alcatel-Lucent ont réservé de nombreuses surprises ce matin. L'équipementier télécoms a publié des chiffres globalement supérieurs aux attentes sur le deuxième trimestre. Le résultat d'exploitation ajusté ressort à 46 millions d'euros, contre -30 millions d'euros au deuxième trimestre 2012 et -179 millions d'euros au premier trimestre 2013. Les analystes s'attendaient en moyenne à un résultat d'exploitation négatif à hauteur de 20 millions. En revanche, la perte nette de -855 millions d'euros tient compte notamment d’une perte de valeur sur actifs de -552 millions d’euros.

- Valeo (+4,1%) : L'équipementier automobile a annoncé une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires au 2ème trimestre 2013. Les ventes ont grimpé de +10,4% à périmètre et taux de change constants sur la période, permettant au chiffre d'affaires de l'ensemble du 1er semestre de s'établir à 6 166 millions d'euros, en hausse de 5,8%. En termes de conditions de marché, Valeo prévoit sur l'ensemble de l'année 2013 une production automobile en Europe en baisse de 2 à 3 % et une production automobile mondiale en hausse de 2%.

- Altran (+5,2%) : Le groupe de conseil en innovation et ingénierie avancée a vu ses ventes grimper de plus de 14% au premier semestre 2013 (croissance organique de +3,2%), pour s'établir à 412 millions d'euros. Sur l'ensemble de la période, le chiffre d’affaires s’élève à 809,2 millions d'euros soit une croissance de 10,5% par rapport au chiffre d’affaires publié au 30 juin 2012 (732,6 millions d'euros). Ceci correspond à une croissance organique de 1,1%.

- Air Liquide (+3,6%) : Le spécialiste des gaz industriels a publié au titre du 1er semestre 2013 un chiffre d’affaires de 7 561 millions d’euros, en progression par rapport au 1er semestre 2012 de 0,4% (+3% ajusté des effets de change et de gaz naturel). La marge opérationnelle s’améliore légèrement à 16,6%, grâce notamment aux gains d’efficacité qui s’élèvent à 138 millions d’euros au 1er semestre 2013, en ligne avec l’objectif annuel. Le résultat net part du groupe est de 752 millions d’euros, stable hors charges exceptionnelles liées aux mesures d’adaptation en Europe. En termes de perspectives, le groupe a confirmé son objectif annuel de croissance du résultat net.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI