Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 978.18 -1.22 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC 40 désorienté à son tour par le chaos sur le pétrole

mardi 21 avril 2020 à 13h00
Le CAC 40 désorienté à son tour par le chaos sur le pétrole

(BFM Bourse) - Ayant réussi à démarrer la semaine sur une note positive, le marché parisien est rattrapé mardi par la panique qui s'est emparée du marché pétrolier. L'indice phare abandonne plus de 2% à la mi-journée.

Après avoir fait preuve d'une étonnante impassibilité lundi (+0,65%) face au nouveau krach pétrolier et au début calamiteux de la saison des trimestriels, le baromètre du marché parisien finit par céder mardi. Vers 12h15, le CAC 40 recule de 2,52% à 4.414,35 points dans un volume d'échanges de 680 millions d'euros.

Chaos sur le marché pétrolier

Les opérateurs sont de moins en moins enclins à voir dans le prix négatif du pétrole WTI (West Texas Interdmediate) un épiphénomène lié à l'expiration imminente du contrat en question. C'est en effet le cours du contrat à terme sur le baril donnant lieu à une livraison le mois prochain, en mai, qui a chuté bien en-dessous de zéro lundi, les spéculateurs cherchant frénétiquement à se débarrasser de la patate chaude pour ne pas avoir à récupérer in fine la marchandise (et devoir payer un coût d'entreposage prohibitif). Un cours qui "remonte" ce mardi de 77,82% à -8,42 dollars (avec très très peu d'échanges)... Mais si les contrats plus éloignés conservent eux une valeur positive (pour l'instant?) le mouvement de baisse est néanmoins massif : le cours du contrat WTI pour livraison juin perd 22% à 15,88 dollars, et celui concernant le pétrole Brent de la Mer du Nord abandonne 16,93% à 21,24 dollars, après un passage sous 20 dollars plus tôt en matinée. Pas besoin de faire référence à l'aberration historique d'un prix de vente négatif sur un contrat précis pour voir que l'ampleur de la baisse trahit un véritable chaos sur le marché pétrolier. Face à une baisse inédite de la demande, les raffineries, les réservoirs, les oléoducs et même les tankers sont pleins jusqu'à ras bord...

L'appétit pour le risque des investisseurs commence par ailleurs à être sérieusement diminué par le début de la saison des publications trimestrielles. Selon le consensus actuel, les bénéfices des sociétés de l'indice phare américain S&P 500 pourraient connaître leur plus forte contraction depuis 2009, soit une baisse de 14,5% en moyenne, d'après Factset. Sauf que la baisse constatée sur les premières publications tourne plutôt à plus de 30%...

Nouvelle flambée de Sartorius

Du côté de la Bourse de Paris, les annonces du jour sont plutôt contrastées. PSA prend ainsi la tête du CAC 40 (+2,5%) après avoir dévoilé des revenus en retrait mais supérieurs aux attentes au premier trimestre, tandis qu'hors de l'indice l'équipementier Plastic Omnium grappille 0,1% également au vu de revenus moins dégradés que redouté. FDJ s'adjuge 2,1%, malgré l'annonce d'un dividende revu en baisse. Mais le vrai champion de la matinée est sans doute Sartorius Stedim Biotech, qui fabrique des matériels et des consommables indispensables à la production de médicaments : le groupe franco-allemand s'offre un nouveau sommet historique, avec une capitalisation de plus de 20 milliards d'euros (bien au-delà de certains valeurs du CAC 40). D'autres annonces, chez le promoteur AST Groupe ou DMS sont aussi bien accueillies.

En revanche, les données trimestrielles de Danone (-2%) ou la diminution du dividende de Carrefour (-2% aussi) passent moins bien auprès des investisseurs. Les valeurs pétrolières, logiquement, figurent parmi les plus fortes baisses.

Sans s'effondrer aussi brutalement que les cours instantanés du brut, Total lâche 4,5%, CGG 5% et TechnipFMC 6%. Safran (-4,5%) et Airbus (-4,3%) sont sanctionnés presque aussi fortement, et Air France-KLM recule de 3,1% - alors que les secteurs pétrolier et aéronautique évoluent généralement en sens inverse.

Du côté des devises, le billet vert remporte les suffrages, et l'euro lâche encore 0,25% à 1,0836 dollar.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat