Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 227.24 -1.98 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La guerre en Ukraine n'a pas fait fuir les investisseurs particuliers en Bourse, au contraire

dimanche 24 avril 2022 à 07h00
De nombreux petits porteurs ont acheté des actions au premier trimestre

(BFM Bourse) - La baisse des marchés actions au premier trimestre et les incertitudes liées au conflit en Ukraine auraient pu détourner le grand public des marchés financiers. Bien au contraire, les placements financiers (dont les actions) ont toujours le vent en poupe, selon la dernière enquête de l'Autorité des marchés financiers.

Même pas peur. Les investisseurs particuliers ont repris goût à la Bourse malgré un contexte qui n'incite pas à se lancer tête baissée dans les actifs risqués. Depuis fin février, les marchés financiers ont été ballottés au gré des derniers développements sur le conflit ukrainien.

Pourtant, sur le premier trimestre, près 800.000 particuliers - 793.000 pour être précis - ont réalisé un achat ou une vente sur les marchés actions, selon la 6ème édition du Tableau de bord des investisseurs particuliers actifs publié par l'Autorité des marchés financiers. Ce nombre a progressé de 6,7% sur un trimestre et ressort "à un niveau proche de la moyenne élevée observée au cours des deux années précédentes."

Le net repli du CAC 40 entre janvier et fin mars - jusqu'à toucher un plancher d'un an le 7 mars dernier à 5.800 points - n'a pas effrayé les investisseurs particuliers. "Dans un contexte de baisse des marchés d’actions", 606.000 particuliers ont acheté des titres le trimestre dernier, contre 562.000 au 4ème trimestre 2021 et 602.000 un an plus tôt. Surtout, les acheteurs ont dominé les débats boursiers, face à des vendeurs qui n'ont été que 538.000 à être actifs le trimestre écoulé.

Des investisseurs actifs... dans la gestion passive

"Le nombre de nouveaux investisseurs est reparti à la hausse, à 91.000, à un niveau supérieur à ceux des six trimestres précédents" relève l'AMF. En revanche, le volume de transactions effectuées par des particuliers sur des actions s'est réduit pour atterrir à 10,69 millions, après 12,91 millions de transactions sur les derniers mois de 2021.

Les Exchange traded funds (ETF) – des produits financiers permettant généralement de répliquer la performance d'un indice - ont particulièrement trouvé leur public le trimestre dernier. Le nombre d'investisseurs particuliers ayant réalisé des transactions sur ces actifs a atteint son plus haut niveau ce trimestre depuis le 1er janvier 2018, à 165.000 contre 109.000 sur les trois derniers mois de 2021.

Sabrina Sadgui

©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +25.27 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat