Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris termine en baisse avec le risque terroriste
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.74 -0.49 % Temps réel Euronext Paris
5 239.46Ouverture : 5 251.25+ Haut : 5 177.73+ Bas :
-0.93 %Perf Ouverture : 5 216.07Clôture veille : 2 318 790 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris termine en baisse avec le risque terroriste

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse mercredi (-0,62%), revenant à la prudence au lendemain d'un fort rebond et en raison du risque terroriste persistant après les récents attentats.

L'indice CAC 40 a perdu 30,59 points à 4.906,72 points dans un volume d'échanges modéré de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fortement rebondi (+2,77%).

Le marché a nettement reculé dans la matinée, avant de limiter un peu ses pertes alors que Wall Street évoluait en hausse.

"Le marché est prudent après le fort rebond d'hier tout en étant sensible au risque terroriste", souligne Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Selon lui, "plusieurs déclarations de responsables de la BCE ont pu traduire une forme d'appréhension sur l'impact que le terrorisme pourrait avoir, ce qui limite la prise de risque sur le marché".

Un assaut policier d'ampleur a été lancé mercredi à Saint-Denis, aux portes de Paris, tandis que deux vols Air France à destination de Paris avaient été déroutés mardi soir après leur décollage des Etats-Unis à la suite de menaces anonymes évoquant la présence d'une bombe à bord.

"L'aversion au risque liée au terrorisme et au risque de réplique reste élevée", soulignent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC, estimant que si cet environnement perdure, il "modifiera les perspectives économiques, en particulier pour les pays de la zone euro".

Ce contexte "renforce logiquement les anticipations d'une action significative de la Banque centrale européenne à l'issue de la réunion du 3 décembre", selon Crédit Mutuel-CIC, ce qui peut constituer un facteur de soutien pour les indices boursiers.

Le marché a par ailleurs peu réagi aux mises en chantier de logements aux Etats-Unis qui ont baissé plus fortement que prévu en octobre.

Il va désormais guetter après la clôture européenne la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed).

Les investisseurs vont tenter de s'appuyer sur ce compte-rendu pour y trouver des indices quant à une potentielle hausse des taux directeurs lors de la réunion de décembre de l'institution monétaire américaine.

Sur le front des valeurs, Air Liquide a chuté (-7,40% à 114,50 euros) après l'annonce du rachat de l'américain Airgas pour 13,4 milliards de dollars, qui sera financée en partie par une augmentation de capital du groupe français.

Ubisoft (-3,09% à 26,51 euros) a été à la peine, pénalisé par un abaissement de recommandation par Kepler Cheuvreux.

Trigano a profité (+6,46% à 47,80 euros) de la publication d'un résultat net quasiment triplé pour son exercice décalé 2014-2015 marqué par une "phase de reprise du marché" de ses véhicules.

Dans le secteur de la santé, Theradiag s'est envolé (+24,84% à 3,92 euros), soutenu par l'annonce d'accords de partenariats aux Etats-Unis et Chine, pour commercialiser et distribuer sa gamme de tests Lisa Tracker, destinée au suivi des traitements des biothérapies.

Theraclion a bondi de 7,83% à 7,30 euros. La société spécialisée dans l’équipement médical innovant dédié à l’échothérapie a annoncé le marquage CE de sa nouvelle procédure Beamotion, qui permettra au groupe de vendre cette technologie dans toute l’Europe ainsi qu’en Suisse et dans tous les pays non-européens acceptant le marquage CE.

DBV Technologies a bénéficié (+3,36% à 67,28 euros) de la présentation de données précliniques évaluant la technologie Viaskin dans la vaccination contre la bronchiolite.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI