Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 438.23 -0.18 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris boucle son meilleur trimestre depuis 2015

vendredi 29 mars 2019 à 18h20
La Bourse de Paris boucle son meilleur trimestre depuis 2015

(BFM Bourse) - Portée par les sempiternels espoirs d'avancées dans les négociations commerciales sino-américaines, et faisant fi du troisième rejet de l'accord de Brexit, la Bourse de Paris a terminé la semaine et le premier trimestre en fanfare, s'adjugeant 1,02% à 5.350 points vendredi, proche de son plus haut annuel.

Autant le quatrième trimestre 2018 avait été dévastateur pour les investisseurs (-13,9% à la Bourse de Paris), autant le baromètre de la Bourse tricolore a mis les bouchées doubles en ce début d'année 2019. Pour sa dernière séance du premier trimestre de 2019, le CAC 40 a engrangé en effet 1,02% à 5.350,43 points et conclut donc ses trois premiers mois sur une hausse de 13,1%, du jamais-vu depuis quatre ans. Un rebond à mettre en parallèle avec celui de la Bourse américaine, où le S&P 500, notamment, est en passe de réaliser sa meilleure performance trimestrielle (+12,8% vers 18h) depuis... 1998, dans un contexte où la Fed -tout comme la BCE- adopte une attitude beaucoup plus accommodante que prévu.

En dépit de la nette révision à la baisse (de +2,6% à +2,2%) du rythme de croissance du PIB américain au quatrième trimestre 2018, Wall Street a repris la main en cette fin de semaine, les trois principaux indices US s'adjugeant entre 0,4% (pour le S&P) et 0,6% (pour le Dow et le Nasdaq) au moment de la clôture en europe.

Cet élan, une nouvelle fois porté par des espoirs d'avancées dans les négociations commerciales sino-américaines qui se sont achevées vendredi à Pékin, au terme de "discussions franches et constructives" selon la Maison Blanche, s'est donc propagé jusque sur les Bourses européennes. Une nouvelle session est prévue à Washington la semaine prochaine, et les marché espèrent maintenant que celle-ci mette un terme aux différends entre les deux pays et accouche, enfin, d'un accord commercial durable.

Même si les investisseurs restent attentifs à ces derniers développements sur le front commercial, et ont pris note du nouveau rejet, par les députés britanniques, de l'accord de retrait de l'UE négocié par Theresa May, les opérations d'habillage de bilan à l'issue de ce bon trimestre boursier ont donc soutenu la tendance. Dans ce contexte, les valeurs cycliques, plus sensibles à la conjoncture, ont enregistré les meilleurs performances tandis que les valeurs défensives ont davantage peiné, a expliqué Marco Bruzzo, directeur général délégué de Mirabaud Asset Management, auprès de l'AFP.

Sur le CAC, STMicro a rebondi de 3,4% (après avoir lâché près de 10% au cours des deux dernières séances en réaction à l'avertissement de l'allemand Infineon). LVMH a grimpé de 1,2% après le relèvement de l'objectif d'UBS.

Des mouvements techniques ont porté des titres aussi variés qu'Imerys (+4,1%), DBV Technologies (+3%), Eramet (+2,7%) ou Orpea (+2,9%) tandis qu'Elis a gagné 1,9% à l'annonce d'un projet de refinancement obligataire d'environ 300 millions d'euros, qui devrait réduire le montant des intérêts que paie le groupe.

Genfit a pris 3,1% tandis que les banques chargées de son IPO au Nasdaq ont elles-mêmes souscrit à l'opération, sans attendre la fin du délai d'un mois avant d'exercer leur option.

Les derniers comptes annuels comme ceux d'Ateme (+2,3%), Adomos (+2,2%), Touax (+6,7%) ou Coface (+1,7%) ont été bien accueillis.

GTT s'est adjugé 1,7% après une nouvelle commande, cette fois de Sembcorp Marine, pour la conception des cuves d'un navire de soutage de GNL pour un armateur indien.

Parmi les rares titres en repli, Tarkett a perdu 2,9%, Trigano 0,6% et Neopost 2,8%. Au sein de l'indice phare, seul Hermès a un peu lâché de lest (-0,3%). Proche du hors jeu, Cellnovo a encore chuté de plus de 60% à la reprise des cotations, l'entreprise ayant renoncé à ses activités de production et de commercialisation.

L'heure était au rebond pour les cours pétroliers également, soit +0,94% à 60,09 dollars sur le WTI américain et +0,51% à 68,35 dollars pour le Brent.

Du côté des changes pour finir, l'euro reculait légèrement (-0,1%) à 1,1219 dollar.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs +9.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat