Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris achève dans le vert une séance attentiste
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris achève dans le vert une séance attentiste

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé dans le vert mercredi (+0,32% à 4.435,47 points) tout en adoptant déjà une position d'attente avant un discours de la présidente de la Fed Janet Yellen à Jackson Hole vendredi. Après une ouverture en net recul, la cote parisienne a rebondi, aidée en partie par la progression plus forte que prévu du PIB allemand au deuxième trimestre, annoncée dans la matinée (0,4%).

Mais "plus on se rapproche de l'échéance de vendredi", avec notamment un discours de la présidente de la banque centrale américaine Janet Yellen à Jackson Hole, le grand rendez-vous des banquiers centraux, "moins il y a d'amplitude sur le marché", constate Frédéric Rozier, un conseiller de gestion de Meeschaert Gestion Privée. Selon lui, les propos de Mme Yellen pourraient "générer de la volatilité" mais cette dernière est pour l'heure "très faible". Le marché est clairement en position d'"attente", ajoute le conseiller.

Les investisseurs seront attentifs aux moindres détails concernant une éventuelle hausse des taux directeurs de l'institution monétaire américaine, alors que "plusieurs membres de la Fed ont distillé ces derniers jours des messages préparant les esprits à une nouvelle hausse des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année", rappellent de leur côté les gérants de Barclays Bourse. Le pétrole a par ailleurs continué de focaliser une partie de l'attention, avec la publication des stocks de pétrole brut qui ont progressé de façon inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis.

Côté valeurs, "les thématiques sectorielles s'inversent" au gré des séances, constate par ailleurs M. Rozier. Le secteur bancaire, qui a récemment souffert, a été plébiscité par les investisseurs. Société Générale a progressé de 2,58% à 31,81 euros, Crédit Agricole, de 1,65% à 8,24 euros, et BNP Paribas, de 1,71% à 44,66 euros.

Sanofi a progressé de 0,33% à 69,09 euros. Un total de 14.322 femmes enceintes ont été "exposées" au valproate de sodium, la substance active de l'antiépileptique Dépakine, entre 2007 et 2014, selon une étude des autorités sanitaires.

EDF a fini en baisse de 0,31% à 11,26 euros. Le groupe et l'Etat sont parvenus à un accord sur les modalités de l'indemnisation qui sera versée à l'électricien pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).

Eurotunnel a pris 1,45% à 10,15 euros, après avoir finalisé le rachat de la part de 51% du fonds d'investissement britannique Star Capital dans le projet ElecLink.

Pernod Ricard a perdu 1,53% à 102,85 euros, après un abaissement de recommandation à "sous-pondérer" contre "neutre" auparavant par JPMorgan.

Thales a reculé de 1,28% à 80,32 euros, alors que le constructeur naval français DCNS - dont il est actionnaire à 35% - a été victime d'une fuite massive d'informations techniques confidentielles sur ses sous-marins Scorpène.

Solvay a pris 0,41% à 98,22 euros après l'annonce de l'ouverture aux Etats-Unis d'une nouvelle ligne de production de fibre de carbone destinée à mieux servir en matériaux composites renforcés le géant aéronautique américain Boeing.

Air France-KLM a terminé en hausse de 0,51% à 4,97 euros. Près d'un mois après la grève des navigants d'Air France, direction et syndicats ont renoué le dialogue mercredi.

AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI