Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 425.90 +0.24 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : L'indice parisien conforte son rebond au-dessus des 5.500 points

jeudi 27 septembre 2018 à 18h05
Le CAC accélère ce jeudi après-midi

(BFM Bourse) - Après avoir ouvert dans le rouge, le CAC 40 est revenu à l'équilibre à la mi-journée avant d'accélérer l'après-midi pour oucler la séance en hausse de 0,5% à 5.540,41 points, soutenu par le Dow Jones, lui-même dopé par de bons indicateurs économiques.

Le CAC 40 a pris de la hauteur jeudi malgré un début de séance en repli. L'indice parisien a profité de l'élan donné par le Dow Jones qui progressait 0,43% une heure et demie après l'ouverture de la place new-yorkaise. Au lendemain des annonces de la Réserve fédérale américaine (Fed), attendues et anticipées par les marchés, l'indice parisien a été emmené par des poids-lourds tels que Sanofi (+2,15%), Essilor (+1,90%), Kering (+1,48%) ou Sodexo (+1,42%).

L'indice phare de la place parisienne a donc accru son avance par rapport à la barre symbolique des 5.500 points, terminant à 5.5540,41 points à la clôture, en hausse de 0,5%, dans des volumes modérés (3,33 milliards d'euros). Si l'indice n'a pas cesser de grimper à partir de la mi-séance, il le doit au moins en partie aux très bons chiffres de... l'économie américaine.

L'économie américaine en forme olympique

Après les annonces - sans surprise - de la Fed hier, les marchés attendaient aujourd'hui la publication de nouveaux indicateurs économiques américains. Ces derniers n'ont pas déçu. Le département du Commerce a confirmé que la croissance avait été vigoureuse au deuxième trimestre, à +4,2%. Les commandes de bien durables ont sensiblement rebondi en août, et, si les demandes hebdomadaires sont en légère hausse, il faut rappeler que celles-ci avaient touché un plus bas historique, en l'espace de presque cinquante ans de statistiques, la semaine dernière.

Résultat, dix minutes après l'ouverture, les principaux indices de Wall Street s'appréciaient déjà, profitant du dynamisme des deux plus grosses valeurs technologiques, Apple et Amazon. Deux heures après l'ouverture de la Bourse américaine, l'entreprise à la pomme affichait toujours la plus forte progression du Dow, à +2,24% et 225,350€, après une recommandation positive des analystes de JP Morgan. Quant au groupe de Jeff Bezos qui inaugure ce jeudi à New York une boutique vendant uniquement les produits les mieux notés sur son site par les acheteurs, il s'adjugeait 1,49% à 2.004,22$.

Valeurs

Gros imbroglio chez Air France. La compagnie aérienne a gagné 1,88% alors que le nouveau directeur général a jugé le gouvernement disposé à céder ses parts. Agacé, Bruno Le Maire a rapidement précisé que cette option n'était pas sur la table actuellement, notamment du fait de la faiblesse du cours, en baisse de 40% depuis le début de l'année.

Sur le SRD, Crossject s'est effondré au lendemain de l'annonce d'un nouveau report du calendrier d'homologation de son injecteur sans aiguille. Les investisseurs jettent l'éponge et le titre a perdu près de 40% de sa valeur ce jeudi.

Trigano, le spécialiste français du camping-car, a dévissé lui aussi, pénalisé par le manque de visibilité sur ses marchés.

Pétrole

Le baril de Brent cédait 0,10% à 81,67$ et le baril de WTI s'affichait stable (+0,01%) à 72,03$.

Changes

Sur le Forex, le dollar s'apprécie (+0.65%) face à la monnaie unique, pour s'établir à 1,1671 à 17h50. Cette correction est logique si l'on considère l'accroissement du différentiel du loyer de l'argent de part et d'autres de l'Atlantique, à la suite du relèvement des taux d'intérêts au pays de l'oncle Sam.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +9.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat