Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 843.27 +2.40 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : L'espoir d'un vaccin contre le coronavirus porte la Bourse de Paris

mercredi 15 juillet 2020 à 12h32
Le CAC reprend de l'élan mercredi, optimiste sur un vaccin

(BFM Bourse) - Les investisseurs remettent leurs œillères et se concentrent sur les avancées sur le front d'un vaccin contre le Covid-19 au détriment des risques sanitaires et géopolitiques. Le CAC 40 rebondit nettement.

Après être parvenu à sauvegarder in extremis le seuil des 5.000 points à la clôture de mardi, le CAC 40 reprend de l'élan mercredi matin, l'optimisme étant alimenté par les "espoirs suscités par les derniers tests de Moderna" afin de trouver un vaccin contre le Covid-19 observe John Plassard, directeur adjoint des investissements chez Mirabaud.

La biotech américaine Moderna, dirigée par le français Stéphane Bancel, a en effet annoncé mardi qu'elle entrerait le 27 juillet dans la phase finale de ses essais cliniques, afin de tester l'efficacité de ce dernier dans des conditions réelles. L'étude devrait durer jusqu'au 27 octobre 2022, mais des résultats préliminaires devraient être communiqués bien avant cette date.

Cette avancée sanitaire porte le rebond du marché parisien, le CAC reprenant 1,21% à 5.068 points vers 12h, dans un volume de transaction toutefois encore restreint à ce stade, inférieur à 800 millions d'euros.

La fin du marché baissier ?

Les marchés européens profitent donc aussi mercredi de l'élan donné par Wall Street, où les principaux indices ont bouclé la séance sur des hausses comprises entre 0,94% pour le Nasdaq et 2,13% pour le Dow, au lendemain d'un retournement spectaculaire. John Plassard relève que le S&P est en configuration de "golden cross", ce qui signifie que sa moyenne mobile à 50 jours est passée au-dessus de celle des 200 jours et "signale historiquement la fin d'un... "bear market"!" (un marché baissier).

"Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais le S&P 500 est repassé lundi (quelques minutes) dans le vert depuis le début de l’année en effaçant toutes les pertes liées à la crise historique du coronavirus. Impensable il y a encore quelques semaines, la réalité a cependant dépassé la fiction" constate John Plassard. Outre les annonces de Moderna, les indices new-yorkais ont positivement réagi mardi aux informations de presse sur un compromis au Congrès pour voter de nouvelles mesures de soutien face à la crise liée à la pandémie de Covid-19.

Côté sanitaire, l'accélération de la pandémie se poursuit aux Etats-Unis, pays le plus touché, et dans d'autres régions du monde, comme en Inde, dans l'Etat du Bihar (nord), qui va reconfiner à partir du 16 juillet ses 125 millions d'habitants.

Sur le plan géopolitique, Donald Trump a encore accentué mardi la pression sur la Chine, en annonçant la fin du régime économique préférentiel accordé par les Etats-Unis à Hong Kong et en promulguant une loi prévoyant des sanctions contre des responsables hongkongais et chinois. "Aujourd'hui, j'ai signé une loi et un décret pour faire rendre des comptes à la Chine en raison de sa répression de la population de Hong Kong", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Renault en tête du CAC

Du côté des valeurs, Renault caracole en tête du CAC 40 mercredi, en hausse de 4,2% à 12h10, le jour du dévoilement par son partenaire Nissan d'un nouveau modèle 100% électrique, le SUV Ariya, censé ouvrir un "nouveau chapitre" dans l'histoire du groupe. Le podium des meilleures performances de l'indice phare à la mi-journée est complété par les valeurs aéronautiques (+3,9% pour Safran, +3,4% pour Airbus).

Les compartiments du luxe et de la technologie sont également bien orientés, au lendemain d'une lourde chute (+2,2% pour Kering, +1,9% pour STMicro et Worldline, +2% pour Hermès).

Sur le SBF 120, le palmarès est une nouvelle fois dominé par McPhy (+11,5%), qui touche un nouveau sommet historique et se rapproche des 500 millions d'euros de capitalisation (+562% depuis le 1er janvier).

Dans l'attente de l'issue de la réunion de l'Opep+, les cours pétroliers sont bien orientés sur fond de repli des stocks américains de brut (+0,77% à 43,23 dollars pour le Brent, +0,94% à 40,64 dollars pour le WTI).

Enfin, sur le Forex, la monnaie unique continue de s'apprécier face au billet vert (+0,21% à 1,1425 dollar) et se rapproche de son sommet annuel touché à 1,1495 dollar.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.40 % vs -2.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat