Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Jeudi noir à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : Jeudi noir à la Bourse de Paris

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a connu une nouvelle journée difficile, toujours pénalisée par les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale. Les entreprises du CAC 40 ont toutes fini dans le rouge, à l'exception d'Alcatel-Lucent et de Publicis.

Jeudi noir à la Bourse de Paris. L’indice CAC 40 a perdu 4,05%, passant sous la barre des 3.900 points (3.896,71 points précisément)! Le rebond de la veille (+1,59%) n’aura donc pas tenu, les investisseurs s’inquiétant de nouveau du ralentissement de l’économie mondiale.

Il faut dire que le marché parisien semble être englué dans une spirale négative, entre faiblesse des cours du pétrole, craintes autour du secteur bancaire et incertitudes quant à la santé de l'économie mondiale.

Ce que confirme Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque: "À chaque séance les mêmes sujets d'inquiétude reviennent (pétrole, banques, croissance des pays émergents). Mais les investisseurs réagissent également à l'audition mardi de Janet Yellen, la présidente de la Fed, qui en gros a dit qu'il y aurait un statu quo. »

En effet, dans ce contexte d'extrême nervosité, la présidente de la Fed, Janet Yellen a reconnu hier qu’elle s’attendait à une croissance modérée et une hausse graduelle des taux d'intérêt aux Etats-Unis, tout en se montrant inquiète de l'impact du ralentissement de l'économie mondiale. Une crainte renouvelée ce jeudi devant une Commission du Sénat.

SocGen dévisse, Publicis rebondit

Pour ne rien arranger, les publications d’entreprises (6 du CAC 40) ont été très décevantes et n’ont pas aidé la Bourse de Paris à relever la tête. Au contraire, elles ont lourdement affecté l’indice parisien avec en tête d’affiche Société Générale, qui a perdu plus de 12,57% à 27,465 euros. La banque française a indiqué renoncer à son objectif de rentabilité pour 2016 en raison notamment de "l'environnement économique et financier" malgré un bénéfice net en hausse de 49%. Dans son sillage, BNP Paribas a chuté de 6,02% à 37,36 euros et Crédit Agricole de 6,60% à 7,67 euros.

Pernod Ricard (-6,72% à 92,89 euros), malgré la confirmation de ses objectifs annuels, et Legrand (-6,40% à 43,08 euros), dont les perspectives pour 2016 ont été jugées trop prudentes, ont également pesé sur l’indice.

Parmi les plus lourds replis de la cote, l'action Edenred a plongé de 10,13% à 13,93 euros, après l'annonce d'un volume d`émission de 18 273 millions d`euros en 2015, en hausse de 8,7%, dans le bas de la fourchette de l'objectif à moyen terme visant à réaliser une croissance organique annuelle comprise entre +8% et +14%.

Seules sociétés à sortir la tête de l’eau, Publicis (+1,76% à 53,65 euros) et Natixis (+5,56% à 4,33 euros). Le groupe publicitaire a annoncé un rebond de sa croissance organique au quatrième trimestre (+2,8%) tandis que la banque d’investissement de BPCE a vu son bénéfice net grimper de 18% en 2015.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...