Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Fin de semaine positive avec l'emploi américain, Alcatel-Lucent sous pression
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 260.02 +3.97 % Temps réel Euronext Paris
5 267.88Ouverture : 5 268.44+ Haut : 5 228.54+ Bas :
-0.15 %Perf Ouverture : 5 059.20Clôture veille : 2 538 270 KVolume :

Cac 40 : Fin de semaine positive avec l'emploi américain, Alcatel-Lucent sous pression

BourseBourse

(Tradingsat.com) - C’est finalement sur une note légèrement positive que les marchés européens ont clôturé vendredi, au terme d’une semaine encore chargée en statistiques économiques et résultats d’entreprises. Mais les chiffres les plus attendus étaient sans doute ceux de l’emploi américain, au lendemain d’une enquête ADP ayant positivement surpris. Selon le Département au Travail, 171 000 postes ont été créés dans le secteur privé non agricole, contre 123 000 attendu, pour un taux de chômage en hausse de 0,1 point à 7,9%, mais conforme aux attentes.

Ces statistiques ont relégué au deuxième plan les atermoiements politiques en zone euro en attendant l’agenda chargé de la semaine prochaine avec notamment le scrutin présidentiel aux États-Unis, la publication des nouvelles prévisions de croissance et de déficit public pour l’Europe par la Commission européenne et la réunion des ministres des Finances de la zone euro.

A ce propos, la contraction de l’activité manufacturière s’est accentuée au sein de la zone euro en octobre, affichant son quinzième mois d’affilée sous le seuil critique des 50 points. L’indice établi par Markit recule de 0,7 point à 45,4. En France, il s’est apprécié de 1 point à 43,7 après avoir touché un plus bas de 41 mois en septembre. Il a reculé de 1,4 point à 46 en Allemagne.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,5% (+1,7% sur 5 jours). Dernière société du CAC 40 à publier cette semaine, Alcatel-Lucent a déçu les investisseurs en publiant des pertes plus élevées que prévu. Le titre a chuté de 5,5%, finissant deuxième au palmarès des plus fortes baisses hebdomadaires (-2,6%), juste derrière Vallourec (-2,8%). Bouygues et France Télécom ont perdu 2% environ et Vivendi 0,7% dans un environnement difficile pour le secteur des télécoms qui a continué de faire l’objet de rumeurs de consolidation.

A la hausse, belle performance de Michelin (+6,1%) qui prend la tête de ce classement, devant Capgemini (+4,7%), Schneider Electric (+4,3%), LVMH (+4%), Essilor (+3,9%) et Société Générale (+3%), à quelques jours de la publication des comptes de la banque (08/11).

Hors indice vedette, nette domination du titre AB Science (+31,9% sur la semaine), qui a bénéficié vendredi d’une note favorable d’analyste. La société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases, a annoncé des résultats positifs pour l’étude de phase 3 évaluant l’effet de son candidat médicament phare, le masitinib, en association avec Gemzar (traitement de référence du groupe américain Eli Lilly) sur la survie globale chez les patients atteints de cancer du pancréas. Dans le même temps, l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) a accepté d’examiner sa demande d'Autorisation Conditionnelle de Mise sur le Marché (AMM) du masitinib en association avec Gemzar dans le traitement du cancer du pancréas, à la suite du dépôt de ce dossier.

Autres valeurs en vue cette semaine, Steria (+17,2%) et Air France-KLM, après de bons résultats trimestriels. Dans les télécoms, Iliad (Free) a grimpé de 5,9% alors que l’opérateur discuterait d’un rapprochement avec SFR, filiale de Vivendi. Parmi les baisses les plus significatives cette semaine, citons celles d’Atari (-13%) et de Peugeot (-9,2% après les chiffres mensuels du CCFA).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...