Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 363.79 +0.28 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : En plein ballet des banques centrales, la Bourse de Paris hésite

(BFM Bourse) - Le CAC est revenu à l'équilibre après le discours de Mario Draghi sans surprise, mais qui a un peu laissé les opérateurs sur leur faim.

Le CAC était en hausse d'un peu plus de 0,5% avant la réunion de la BCE en début d'après-midi et il a effacé ses gains pour revenir à l'équilibre après celle-ci, au cours d'une séance hésitante.

Au final, le CAC termine proche de l'équilibre et cède 0,08% à 5328 points.

Trump plus apaisant avec la Chine avant les élections de mi-mandat

Après les menaces, les négociations... C'est la technique assez spéciale et désormais classique de Donald Trump. Après avoir menacé en fin de semaine dernière la Chine de 267 milliards de dollars de produits taxés supplémentaires et alors que 200 milliards de dollars de produits doivent également être taxés d'ici la fin du mois, Donald Trump a invité les chinois à négocier. Le président américain a probablement besoin d'avancer et d'apaiser les choses pour aboutir à un accord avant les élections de mi-mandat qui se tiendront le 6 novembre.

La banque centrale turque frappe fort

Mais l'actualité, l'événement du jour et de la semaine, ce sont les banques centrales, avec trois réunions cet après-midi. Tout d'abord, la banque d'Angleterre n'a pas bougé à 13h, mais la banque centrale turque, après une inflation à 17,9% le mois dernier et une devise qui a chuté de près de 40% depuis le début de l'année, a réagi avec force et a porté les taux directeurs à 24%, pour stabiliser les prix et la livre turque.

Ensuite, c'était au tour de la BCE, mais le discours de la BCE a été sans surprise. Pas un mot sur l'Italie, la hausse des taux à venir à l'été 2019, avec toujours autant de flou ni sa succession ou même la guerre commerciale. Les taux restent à zéro et le quantitative easing se finira en décembre comme prévu. Seule la prévision de croissance a été revue de 2,1 à 2% pour 2018 et de 1,9 à 1,8% pour l'année prochaine.

L'euro/dollar monte après la BCE

Sur les autres classes d'actifs, l'euro/dollar est l'actif qui a le plus réagi à la BCE, en nette progression à 1,1675 à 17h42.

Au niveau des matières premières, l'or suit à peine, à 1203$, après un pic à 1212$ dans l'après-midi. quasiment stable, tandis que le baril de Brent de mer du Nord perd près de 2% à 78,28$ à 17h43 après avoir buté contre la zone de résistance des 80$ une nouvelle fois hier soir.

Le secteur automobile rebondit

Sur le front des entreprises, Michelin a confirmé ses objectifs 2018 ce jeudi, ce qui a été apprécié par le marché, avec un bond de 3,6% du titre à 102,60€.

Au contraire, au SRD, Rubis est sanctionnée après ses semestriels et chute de plus de 10,5% à 45,20€ ce soir.

Le palmarès du CAC 40

Les 3 plus fortes hausses:
- Michelin: +3,64% à 102,60€
- STMicroelectronics: +2,2% à 15,59€
- Renault: +1,67% à 71,68€

Les 3 plus fortes baisses:
- Technipfmc: -3,2% à 25,40€
- Publicis: -2,67% à 50,26€
- Hermès: -2,16% à 542,80€

Sébastien Duhamel - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+277.00 % vs +7.90 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat