Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Début de semaine prudent avant les publications
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

Cac 40 : Début de semaine prudent avant les publications

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a démarré la semaine sur une note légèrement négative avec un CAC 40 en baisse de 0,2% à 4 274 points, avant une avalanche de publications financières. La saison des trimestriels n'a pas vraiment bien commencé en France, les investisseurs gardant en mémoire les avertissements de Danone, Nexans, Ubisoft ou encore Dassault Systèmes.

Le groupe de semi-conducteurs STMicroelectronics donnera le ton demain soir avec ses comptes du troisième trimestre, programmés après la clôture américaine. Au total, une vingtaine de sociétés présentes dans l'indice phare de la place doivent publier leurs résultats.

Au chapitre économique, aux Etats-Unis, les opérateurs seront attentifs cet après-midi aux ventes de logements anciens du mois de septembre.

Du côté des valeurs, Alstom se distingue (+3,5% à 27,4 euros). EDF a officialisé lundi un accord global avec le gouvernement britannique qui doit lui permettre de construire une centrale nucléaire à Hinkley Point C, dans le Somerset, pour un coût total de 16 milliards de livres sterling (18,9 milliards d'euros). Le consortium en charge du projet est détenu à 45%/50% par EDF, à 30%/40% par les chinois CGN et CCNC, et à 10% par Areva (+6,34% à 15,68 euros), fabricant de l'EPR. Bouygues et Alstom sont également concernés par le chantier.

STMicroelectronics prend 1,2% alors que le fabricant de puces dévoilera demain soir ses comptes du T3. Il avait indiqué en juillet dernier tabler sur un chiffre d'affaires à peu près stable par rapport au deuxième trimestre 2013, plus ou moins 3,5 points de pourcentage, visant environ 33,5% de marge brute, plus ou moins 2 points de pourcentage.

A l'inverse, Veolia accuse le plus fort repli du CAC 40 (-1,9% à 13,2 euros). L'analyste Bryan Garnier est passé de "Achat" à "Neutre" sur la valeur en ramenant son objectif de cours de 15 à 14,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...