Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 712.48 +0.08 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Avec Wall Street fermé, la Bourse de Paris patine autour des 6700 points

vendredi 25 novembre 2022 à 12h22
La Bourse de Paris est anémique ce vendredi

(BFM Bourse) - Le CAC 40 avance un tout petit peu à la mi-séance, alors que la journée s’avère pauvre en actualité. L’indice se dirige vers une huitième semaine d’affilée dans le vert.

La semaine qui s’achève ne marquera guère l’histoire boursière. Les investisseurs ont évité la prise de risque, la faute notamment à la fermeture, jeudi, de Wall Street, ce qui a pesé sur l’animation générale du marché. Ce vendredi, la Bourse de New York n’effectuera d’ailleurs qu’une demi-séance, ce qui devrait là encore affecter les volumes.

La journée ne s’avère par ailleurs guère chargée en indicateur ou en information. Face à ce manque de catalyseur, le CAC 40 grappille 0,1% à 6.715,24 points à la mi-séance.

"Peut-être qu'aujourd'hui, les gens échangent leurs graphiques contre les offres du Black Friday, dont le résultat sera certainement dans le collimateur de tous. À l'approche des fêtes de fin d'année, nous aurons une première idée de l'état des dépenses des ménages dans un contexte de crise du coût de la vie", s’amuse Craig Erlam d’Oanda.

Un rebond exagéré?

L’indice phare s’adjuge néanmoins plus de 1% sur l’ensemble de la semaine, soutenu notamment hier par le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire américaine de la Réserve fédérale (Fed). Ce document a confirmé que l’institution monétaire entend ralentir ses prochaines hausses de taux directeurs.

"Si le niveau maximal des taux directeurs que le marché anticipe pour 2023 nous semble raisonnable (juste en dessous de 5% pour la Fed et de 3% pour la BCE), le risque est que les taux montent d’avantage et surtout restent élevés plus longtemps. Dans ce contexte, le rebond des actifs risqués nous semble exagéré", analyse Xavier Chapard de La Banque Postale Asset Management.

Du côté des valeurs, OVHcloud s’adjuge 1,6% après avoir confirmé un financement de la Banque européenne d’investissement d’un montant maximal de 200 millions d’euros.

Grâce à des comptes semestriels de bonne facture, le producteur de champagne Laurent Perrier s’adjuge de son côté 1,6%.

Alors qu’une petite remontée de taux obligataires s’observe, les foncières, particulièrement sensibles, reculent. Icade perd 2,5%, Mercialys 1,8% et Klépierre abandonne 1,6%.

Sur les autres marchés, l’euro prend 0,1% face au dollar à 1,0417 dollar. Les cours du pétrole remontent. Le contrat de janvier sur le Brent de mer du Nord prend 1,5% à 86,55 dollars le baril tandis que le WTI coté à New York avance de 2% à 79,49 dollars le baril.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.90 % vs +35.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour