Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
25.010 € -3.40 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : Pour sa banque de grande clientèle, Société Générale vise une rentabilité de 10%

lundi 10 mai 2021 à 11h03
Société Générale dévoile la feuille de route de son pôle grande clientèle

(BFM Bourse) - Après avoir fait part de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu grâce notamment à la croissance soutenue des revenus de ses activités de marché, la 3e banque cotée française séduit de nouveau le marché en dévoilant la nouvelle feuille de route pour sa banque de financement et d'investissement.

En amont d'une journée dédiée à la présentation à ses investisseurs de sa stratégie de moyen terme pour son pôle banque de grande clientèle et de solutions investisseurs (ou "BFI" pour banque de financements et d'investissements"), Société Générale a dévoilé les grandes lignes de sa nouvelle feuille de route dans un communiqué publié avant-Bourse.

Celle-ci fixe trois priorités: renouer avec une croissance durable et rentable en conservant le client au cœur de la stratégie et en ajustant de façon ciblée et équilibrée l’allocation de capital au profit des métiers de financement, de conseil et de banque de flux; poursuivre la politique de réduction des coûts dans le souci continu d’améliorer le levier opérationnel et maintenir une gestion stricte des risques et réduire la sensibilité des résultats aux chocs de marché.

L'objectif affiché, celui d'atteindre "plus de 10% de rentabilité sur capital normatif (RONE)" de ses activités de banque de grande clientèle et de solutions investisseurs, semble ambitieux. Sur l'ensemble de l'exercice 2020, le RONE de ce périmètre s'était de fait établi à 0,4%, après 6,3% en 2019. La banque précise d'ailleurs que ce chiffre équivaut à un taux de 12% en excluant la contribution au Fonds de résolution unique (FRU) -qui gère un dispositif de réserves alimenté par des contributions du secteur bancaire pour atteindre un montant estimé à 55 milliards d'euros en 2023, afin de prévenir la faillite d'un établissement européen- dont la phase de constitution initiale, lancée en 2015, doit s'achever en 2023.

Un marché qui salue les objectifs

Ce taux à deux chiffres séduit le marché, le titre Société Générale trustant de nouveau la première place du palmarès de l'indice phare du marché parisien avec un gain de 2,4% à 25,5 euros vers 10h25, au plus haut depuis le 28 février dernier.

Outre cet objectif, Société Générale vise également une croissance des revenus des métiers de financement et conseil d'environ 3% par an en moyenne de 2020 à 2023 (ce qui devrait permettre au pôle d'atteindre un produit net bancaire -qui correspond au chiffre d'affaires pour les banques- de 8,32 milliards d'euros à cet horizon, contre 7,61 milliards en 2020), ainsi qu'une normalisation des revenus des activités de marché et services aux investisseurs à environ 5 milliards d'euros en 2023, dont environ 4,5 milliards d'euros de revenus annuels des activités de marché en moyenne de cycle.

Prendre moins de risques sur les marchés

Le groupe se dit "résolu à maintenir une gestion stricte des risques tant de marché que de crédit avec, en particulier, un appétit pour le risque de marché abaissé, le maintien d'une gestion conservatrice du risque de contrepartie et le souci de maintenir, dans l'ensemble de ses activités, une saine diversification de toutes les catégories de risque". Société Générale cible ainsi une base de coûts comprise entre 5,5 milliards et 5,7 milliards d'euros en 2023, contre environ 5,8 milliards d'euros en 2020, pour sa banque de grande clientèle et solutions investisseurs, hors métier de gestions d'actifs et de banque privée. Cela correspond à un coefficient d'exploitation (le montant des charges d'exploitation rapporté au produit net bancaire) compris entre 70% et 73% (65% et 68% hors contribution au FRU). Pour parvenir à cet objectif, le groupe entend s'appuyer sur son plan de réduction des coûts sous-jacents dans ses activités de marché d'environ 450 millions d'euros à l'horizon 2022-2023, annoncé au premier semestre 2020.

La banque, qui s'est déjà retirée du marché des matières premières, a par ailleurs engagé des négociations exclusives avec Amundi en vue de lui céder sa filiale de gestion d'actifs Lyxor.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat