Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SARTORIUS STED BIO

DIM - FR0013154002 SRD PEA PEA-PME
339.900 € -0.87 % Temps réel Euronext Paris

Sartorius sted bio : Le groupe Sartorius Stedim fait les frais d'une baisse des vaccinations anti-Covid

mercredi 19 octobre 2022 à 11h00
Sartorius Stedim est détenu à plus de 70% par Sartorius AG

(BFM Bourse) - Le fournisseur de technologies clés pour les médicaments et les vaccins établi à Aubagne a prévenu que sa croissance se situerait dans la moitié inférieure de la fourchette précédemment communiquée. Un avertissement qui passe mal auprès des investisseurs.

Face aux valorisations élevées, le marché est toujours prompt à punir la moindre déception. Le cas de Sartorius Stedim Biotech ce mercredi l’illustre parfaitement. Le fournisseur de technologies clés pour la conception de médicaments et de vaccins plonge à la Bourse de Paris, après avoir lancé un avertissement sur sa projection de revenus pour l’exercice actuel.

Sartorius Stedim Biotech a ainsi indiqué mercredi matin prévoir désormais une croissance pour 2022 située dans "la moitié inférieure" de la fourchette de 15% à 19%. Une déception car, selon un consensus cité par Invest Securities, les analystes attendaient jusqu’à présent une croissance en moyenne de 23,5% pour l’ensemble de l’année 2022. La filiale à 73,8% du groupe allemand Sartorius AG a en revanche maintenu sa prévision de marge d’Ebitda (le résultat avant impôts, charges d’intérêt, dépréciations et amortissements) courant de plus de 35%.

En conséquence, l’action chute de plus de 14% vers 10h50 à 299 euros, pour une capitalisation de 27,6 milliards d’euros. La valeur s’échange encore plus de 37 fois les bénéfices attendus pour l’exercice 2022.

Normalisation de la demande

Sartorius Stedim Biotech a été contraint de réviser sa prévision de croissance du chiffre d'affaires à l’issue de résultats décevants sur les neuf premiers mois de l’année 2022. Confronté à une normalisation de la demande après des exercices 2021 et 2020 tirés par ses produits servant à la composition des vaccins et les médicaments contre le Covid-19, le groupe a vu ses commandes décliner de 12,8% à taux de changes constants,à 2,601 milliards d’euros sur la période.

Le chiffre d’affaires s’est de son côté établi à 2,602 milliards d’euros, en hausse de 23,4% en données publiées et de 17% à taux de changes constants, tandis que l’Ebitda courant a progressé de 19,1% à 912 millions d’euros. Le résultat net sur neuf mois s’est par ailleurs établi à 689,4 millions d’euros, en hausse de 63% sur un an.

Retenant les seuls chiffres du troisième trimestre, UBS observe que les principaux paramètres financiers du groupe s’avèrent inférieurs aux attentes des analystes.

Les revenus se sont établis à 878 millions soit 1% de moins que le consensus, tandis que l’Ebitda courant s’est inscrit à 305 millions soit 4,6% de moins que les 320 millions d’euros qu’attendaient les analystes. La marge correspondante s’est établie à 34,7% contre un consensus à près de 36%.

La banque suisse juge toutefois que cette publication témoigne toujours d’une "forte croissance sous-jacente" et considère que la normalisation des prises de commandes du groupe se situe dans une zone de "tolérance".

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SARTORIUS STED BIO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour