Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
- -

Pétrole brent : L'espoir d'une intervention américaine dans la guerre des prix suscite un rebond du pétrole

jeudi 2 avril 2020 à 10h15
L'espoir d'une intervention américaine suscite un rebond des cours du pétrole

(BFM Bourse) - Les cours du pétrole brut rebondissent jeudi matin, les investisseurs misant sur une intervention de Washington pour tenter d'apaiser la guerre des prix entre Riyad et Moscou.

Minés par une offre largement excédentaire en plein effondrement de la demande, les prix du pétrole ont touché lundi un plus bas depuis 18 ans. Au déséquilibre du marché s'ajoute un différend malvenu entre Riyad et Moscou, qui n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une baisse de production supplémentaire lors de la dernière réunion de l'Opep+ il y a un mois afin d'enrayer la chute des cours. Pour exprimer son mécontentement, le royaume saoudien a alors décidé d'ouvrir les vannes en grand, accélérant le plongeon des cours, espérant mettre à genoux les autres producteurs.

Après avoir lâché 66% au cours du premier trimestre (pire performance trimestrielle depuis que les contrats à terme sur le pétrole se négocient dans leur forme actuelle, dans les années 80), les cours du brut tentent un rebond jeudi matin sur fond d'espoirs de médiation américaine dans la guerre des prix que se livrent l'Arabie Saoudite et la Russie.

À 10h15, le baril de Brent de mer du Nord reprend 10,47% à 27,33 dollars quand celui de WTI texan s'offre un rebond de 8,76% à 22,09 dollars.

"Les investisseurs sont optimistes à propos des commentaires de Donald Trump. Il pense qu'il peut amener la Russie et l'Arabie saoudite à la table des négociations", remarque Naeem Aslam, analyste de Avatrade. Le président américain veut "protéger l'industrie américaine du schiste et il est déterminé à ne pas laisser le cartel Opep+ la détruire", ajoute l'expert. Pour rappel, les producteurs américains de schiste, déjà largement surendettés et dont le seuil de rentabilité tourne autour de 50 dollars le baril, risquent d'être les grands perdants de ce conflit si les cours ne parviennent pas à se rétablir rapidement.

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'il recevrait vendredi les dirigeants des groupes pétroliers américains frappés de plein fouet par la crise économique liée au coronavirus. La rencontre "servira probablement à discuter d'une baisse de production coordonnée" spécule Stephen Innes, d'AxiCorp.

L'ancien gestionnaire, et aujourd'hui animateur de Mad Money sur CNBC, Jim Cramer reste toutefois méfiant face au rebond observé jeudi matin: "Lorsque les futures sur le S&P bondissent grâce au pétrole, il faut rester très prudent. Les chefs de file du secteur pétrolier feront valoir leur point de vue auprès du président demain, mais s'il (Donald Trump, NDLR) ne s'engage pas à interdire les importations, les cours du pétrole vont rechuter" anticipe-t-il.

Mardi déjà, Donald Trump s'était dit prêt à intervenir dans la guerre des prix du pétrole que se livrent l'Arabie saoudite, le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), et la Russie, son partenaire du groupe élargi de pays producteurs Opep+. Le président américain a affirmé qu'il avait longuement discuté de la chute des prix du pétrole avec son homologue russe Vladimir Poutine, mais aussi avec le prince héritier du royaume wahhabite, Mohammed ben Salmane, lors de deux récentes conversations téléphoniques.

"Les deux pays en parlent entre eux et je peux me joindre aux discussions si besoin au moment approprié", a déclaré le président, soulignant le dilemme des Etats-Unis: la baisse des prix à la pompe profite aux consommateurs, mais la chute du prix du pétrole met en danger tout le secteur pétrolier américain.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +33.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat