Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Multigestion

A ne pas confondre avec les fonds de fonds, la multigestion offre aux souscripteurs une série d’OPCVM distincts et qui proviennent d’établissements extérieurs à la société de gestion commercialisant ce produit. Cette offre peut être réalisée au cas par cas en fonction des souhaits du client (s’il veut s’orienter sur la zone nord-américaine, par exemple, le gérant sélectionnera les meilleurs fonds spécialisés sur ce secteur et les lui proposera) ou standardisée (la société de gestion peut faire une présélection de sicav et FCP, et le client choisira celui ou ceux qui lui conviennent le mieux). Au début, les établissements financiers étaient plutôt réticents vis-à-vis de cette manière de procéder. Ils préféraient constituer une équipe de gérants et créer des fonds maison rémunérés avec des frais de gestion. Mais, de plus en plus, cette formule a fait des émules. D’abord parce qu’elle permettait à des petites et moyennes sociétés de gestion d’aborder tous les styles et toutes les zones géographiques sans avoir de spécialistes en interne. Ensuite parce que sélectionner des fonds qui ont fait leurs preuves sur le long terme, et pas forcément ouverts au public, permet d’attirer plus facilement les capitaux. L’offre de multigestion est, sur le papier, une bonne solution pour accéder à des fonds performants et, surtout, à des produits non disponibles au public. C’est aussi un excellent moyen de diversifier ses actifs et d’investir sur des créneaux sortant des sentiers battus. Cela étant, la multigestion est le fruit d’une sélection réalisée par un gérant ou une équipe de gérants. Vous êtes ainsi tributaire d’une ou de plusieurs personnes qui ne feront pas forcément les bons choix ou qui auront une vision déformée (le gérant de tel fonds est un ami, etc.). Par ailleurs, les produits retenus auront peut-être une politique tarifaire onéreuse, et vous serez contraint de la subir.