Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Division du nominal

Depuis un décret du 18 octobre 1973, les sociétés cotées peuvent diviser librement la valeur nominale de leurs titres. Cette mesure, attendue depuis longtemps à l’époque, s’inscrivait dans le cadre de la politique de modernisation de la Bourse. Moulinex a ouvert rapidement le bal. Depuis, nombre de sociétés ont succombé aux sirènes des « titres légers » pour rendre leurs titres plus accessibles aux actionnaires individuels. Pour ces derniers, cette opération est totalement neutre. Au lieu d’avoir, par exemple, 10 actions d’une valeur nominale de 10 euros, ils en ont 100 de 1 euro de nominal (dans le cas d’une division par dix). A Wall Street, cette petite chirurgie, appelée split, est une pratique courante. En général, mais il n’y a pas de règle, dès qu’un titre franchit la barre fatidique des 100 ou 120 dollars, le bistouri fait son office.