Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Droit de souscription

Une société cotée en Bourse qui désire se procurer de l’argent frais pour financer sa croissance ou réduire son endettement va réaliser une augmentation de capital en numéraire. Les nouvelles actions émises auront la même valeur nominale, mais le prix d’émission sera différent du cours de Bourse. Légalement, il sera au moins égal au nominal des actions anciennes et, très logiquement, il ne sera pas supérieur au cours de Bourse, sinon personne ne souscrirait. Or, dans le cas d’une opération importante où le prix d’émission est inférieur au cours, la valeur de l’action après augmentation de capital diminuera. Pour protéger les intérêts des actionnaires qui ne désireraient pas souscrire, la société détache en conséquence un droit préférentiel de souscription. Celui-ci est négociable et permet à son titulaire de souscrire des actions nouvelles au prorata des actions qu’il détient, sachant qu’à chaque action est attaché un droit. Ceux qui ne désirent pas souscrire peuvent ainsi vendre leurs droits en Bourse, pour compenser la dilution qui résultera de l’augmentation de capital.