Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ESSILORLUXOTTICA

EL - FR0000121667 SRD PEA PEA-PME
118.800 € +2.63 % Temps réel Euronext Paris

Essilorluxottica : Nouveau pic historique pour EssilorLuxottica, Third Point en embuscade?

lundi 26 août 2019 à 15h54
L'action EssilorLuxottica continue à battre des records

(BFM Bourse) - La phase de turbulences boursières provoquée par les tiraillements initiaux entre les camps italien et français est bel et bien passée. Depuis la trêve conclue au printemps dernier, EssilorLuxottica a comblé le retard accumulé pendant les six mois de bisbilles. Et l'action a même progressé jusqu'à un nouveau plus haut historique, alors le fonds Third Point semble s'intéresser au dossier.

Nouveau pic boursier pour le géant de l'optique. Le titre EssilorLuxottica progresse de 0,5% à 131,60 euros vers 14h30 lundi, après avoir accéléré de près de 2% en matinée jusqu'à un nouveau record historique de 133,45 euros, dans le sillage d'un article de Reuters faisant état de l'entrée du hedge fund américain Third Point au tour de table du géant mondial de l'optique.

Citant des sources proches du dossier, l'agence de presse a rapporté dimanche que le fonds Third Point, fondé et dirigé par Daniel Loeb, était entré au capital d'EssilorLuxottica, sans préciser jusqu'à quel niveau ni dans quelles circonstances.

Réglementairement, les investisseurs institutionnels ne sont tenus de déclarer leurs positions qu'au-delà de 5% du capital et aucune déclaration à l'AMF émanant de la firme d'investissement n'a encore été recensée.

Un fonds activiste qui gère 15 milliards de dollars d'actifs

Comme tout fonds activiste, la société créée en 1995 essaie de faire pression auprès des entreprises pour qu'elles adoptent les mesures stratégiques (scission, vente de certains pans d'activité, abandon de tel projet...) que le fonds recommande afin de doper leur cours de Bourse. Third Point est connu pour ne pas hésiter à intervenir auprès de grandes sociétés internationales, de Sony à United Technologies en passant par Nestlé. Sans que ses "préconisations" ne soient loin de là toujours suivies d'effet, le fonds affiche néanmoins sur la durée des performances significatives, jusqu'à gérer actuellement une quinzaine de milliards de dollars.

Third Point a rencontré Leonardo Del Vecchio, le fondateur de Luxottica et qui détient environ un tiers de la société issue du mariage avec Essilor, affirme encore Reuters, tout en reconnaissant que ni le fonds, ni la holding Delfin de Leonardo Del Vecchio, pas plus qu'EssilorLuxottica, n'ont souhaité commenter.

Au plan boursier, EssilorLuxottica n'apparaît plus vraiment comme une cible décotée, l'action ayant connu depuis avril une remontée boursière considérable, soit 40% de reprise en quatre mois et demi.

Un dialogue renoué entre camps italien et français

Fin 2018 et début 2019, le cours du groupe fusionné avait pâti d'un conflit de gouvernance entre Delfin, premier actionnaire donc, et le camp français emmené par l'ancien patron d'Essilor, Hubert Sagnières. Initialement contenu (bien que certains observateurs attentifs aient rapidement pointé la divergence des déclarations entre les deux camps, notamment sur le mode de sélection du futur patron opérationnel), le conflit était vraiment sorti sur la place publique en mars, Delfin accusant "certains représentants d'Essilor" de violer l'accord de rapprochement supposé de définir les règles de gouvernance, Hubert Sagnières dénonçant en retour une prise de contrôle rampante par le camp italien.

Heureusement, le dialogue a repris en avril permettant la conclusion rapide d'un compromis par lequel les principaux protagonistes du conflit, Hubert Sagnières et Leonardo Del Vecchio, ont tous deux accepté de prendre du recul.

L'évolution de la gouvernance à plus long terme demeure toutefois en suspens puisque le nouveau groupe était à la recherche d'un PDG. Francesco Milleri et Laurent Vacherot, qui forment le nouveau tandem chargé de mettre en oeuvre la stratégie et boucler le processus d'intégration des filiales, ont par avance renoncé au poste, afin de ne pas relancer les spéculations d'une prise d'ascendant par l'un ou l'autre côté.

Delfin se renforce au capital

En outre, Leonardo Del Vecchio retrouvera en 2021 une voix prépondérante au sein du conseil d'administration, puisque la période de limitation de ses droits de vote à 31% prenant fin à cet horizon.

L'entrepreneur italien apparaît d'ailleurs plus que jamais déterminé à s'impliquer au capital. Crédité de 32,7% au 31 décembre 2018, le fondateur de Luxottica a multiplié via Delfin les acquisitions de titres sur le marché avec une douzaine de transactions à l'achat déclarées à l'AMF sur le seul mois d'août.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ESSILORLUXOTTICA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -4.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat