Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 455.81 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Wall Street accélère, Paris patine

mercredi 2 septembre 2020 à 08h34

(BFM Bourse) - L'absence de corrélation entre l'indice CAC 40 et les principaux indices actions de Wall Street aura été criante vendredi. L'indice phare tricolore s'est contracté de 0,18% à 4 938 points, loin toutefois de ses points bas de séance (sous les 4 900 points). Sans actualité fraîche majeure, les marchés ont continué de digérer les annonces sur les orientations de la politique monétaire américaine, offrant un terreau favorable à la progression de l'Euro.

J. Powell a donné jeudi les grandes lignes de l'inflexion stratégique de la Fed pour les années à venir. Il a officialisé une inflexion majeure de la politique de l'institution en affirmant qu'elle se laisserait guider avant tout par le niveau de l'emploi, quitte à laisser "modérément" filer l'inflation au-delà de son objectif de 2% de hausse annuelle des prix. Schématiquement, ce seuil ne devient plus une limite haute mais un objectif à atteindre en moyenne dans la durée, ce qui signifie que la Réserve fédérale tolérera un niveau supérieur s'il le faut pendant un certain temps, après une phase d'inflation trop faible. Le message envoyé est celui de l'assurance d'un soutien monétaire dans la durée.

L'actualité boursière reste par ailleurs dominée par l'offre soumise dimanche à Engie par Veolia en vue de lui racheter ses parts dans Suez, préalablement à une OPA sur le groupe, scénario qui semble satisfaire toutes les parties.

Au chapitre statistique, les investisseurs ont constaté avec soulagement que les données finales des indicateurs d'activité industrielle (PMI IHS Markit) pour le mois d'août sont ressorties en ligne avec les premières estimations, à 51.7 pour l'ensemble de la Zone Euro. Chris Williamson, Chief Business Economiste à IHS Markit, a commenté: "La production des usines de la zone euro a de nouveau fortement augmenté en août, fournissant une nouvelle preuve encourageante que la production rebondira brusquement au troisième trimestre après l'effondrement observé au plus fort de la pandémie COVID-19 au deuxième trimestre. Les attentes des entreprises en matière de production dans un an ont également atteint leur plus haut niveau depuis plus de deux ans, les perspectives continuant de s'améliorer après la morosité sans précédent observée au début de 2020".

Quant au PMI américain pour l'activité industrielle au sens de l'ISM (Institute for Supply Management), il est ressorti en hausse pour le mois d'août, significativement au-delà de la cible, à 56.0 points.

Côté valeurs, sans surprise, la baisse du marché a été actionnée principalement par des poids lourds de l'automobile, de l'immobilier, de la banque, ou du tourisme. Citons, sans exhaustivité Peugeot (-2,44% à 14,02 euros), Renault (-4,47% à 22,775 euros), Klepierre (-4,13% à 13,22 euros), Carmila (-6,52% à 8,74 euros), Société Générale (-2,59% à 13,23 euros), Accor (-1,63% à 25,32 euros) ou ADP (-3,19% à 85,00 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont poursuivi leur ascension, à l'image du Dow Jones (+0,76% à 28 645 points) ou du Nasdaq Composite (+1,39% à 11 939 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,75% à 3 526 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1905$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 43.20$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre l'indice des prix à la production en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, l'enquête du cabinet ADP sur la santé de l'emploi à 14h15, les commandes industrielles à 16h00, les stocks de brut à 16h30, ainsi que le Livre Beige de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Au harami de la séance du 12 août, a succédé une bougie tout aussi caractéristique lundi 31 août, une bougie dite englobante baissière, dont le corps rouge, déjà ample en soi au demeurant, recouvre intégralement le corps le la bougie précédente, celle de vendredi. Si l'on y ajoute l'observation d'une clôture proche, très proche même, des points bas de séance lundi, des volumes épais et en accélération, et une rupture d'un seuil aussi technique que symbolique, le message délivré est peu avenant.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4770.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1R82S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5000.00 / 5132.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Wall Street accélère, Paris patine (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Wall Street accélère, Paris patine (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +29.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat