Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 926.99 -1.09 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Violent recul du baril, l'appétit pour le risque au plus bas

mercredi 19 décembre 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - Mardi, le CAC 40 perdait 0,95% à 4 754 points. L'ambiance de marché demeure très lourde, dans le cadre de craintes redoublées sur la croissance mondiale, sur fond de guerre commerciale à l'issue encore incertaine entre Washington et Pékin, et à quelques heures désormais de l'issue d'une réunion clef du Comité de politique monétaire de la Fed.

Verdict ce soir à 20h00 pour les taux fédéraux, sur laquelle une hausse est attendue, mais beaucoup moins largement que la semaine passée. La conférence de presse, qui sera particulièrement suivie, est programmée à 20h30.

Ces craintes d'une perte de la vitesse de l'économie mondiale, en particulier concernant la Chine, monstrueusement gourmande en énergie, a provoqué hier un petit krach sur les cours du brut, le WTI (léger texan) de plus de 6%.

Vendredi matin, les investisseurs, groggy, prenaient connaissance de deux statistiques majeures, illustrant la perte de vitesse de l'économie chinoise. Perte de vitesse relative, tant il faut contextualiser ces chiffres à l'échelle seule du géant chinois. La production industrielle y a nettement ralenti sa dynamique, en ne progressant "que" de 5.4% en rythme annualisé le mois dernier, contre une cible à 5.9% (croissance du mois d'octobre sur les mêmes bases). Par ailleurs, les ventes au détail pour le mois de novembre ont constitué également un déception relative, en progressant de 8.1% au mois de novembre, nettement sous les attentes (+8,8% en rythme annualisé).

Au chapitre macroéconomique mardi, les salles des marchés ont dû composer avec une baisse, à 101 points, de l'indice IFO du climat des affaires. Il constitue par construction un indicateur avancé de l'état de santé de la première économie de la Zone Euro. L'indicateur n'a pas atteint la cible ce mois-ci. Côté américain, les gérants viennent de prendre connaissance de chiffres immobiliers, les mises en chantier de logements et permis de construire, tous deux en hausse notable sur le mois de novembre, et dépassant leurs consensus respectifs.

Côté valeurs, le secteur (para)pétrolier était en souffrance boursière mardi, à l'image de Vallourec (-5,34% à 1,8165 euro), Total (-2,53% à 46,755 euros), TechnipFMC (-2,96% à 17,05 euros), CGG (-2,53% à 1,08 euro) et Bourbon (-3,36% à 4,03 euros).

A l'exception notable de Renault (-0,46% à 54,41 euros), le secteur automobile, et équipementiers, clôturait dans le vert, contre la tendance, à l'image de Faurecia (+2,16% à 31,27 euros), Valeo (+1,91% à 24,53 euros), Plastic Omnium (+1,57% à 19,12 euros), Peugeot (+1,44% à 18,36 euros), ou encore Michelin (+0,33% à 86,14 euros).

Getlink SE (Ex-Eurotunnel) a gagné 5,49% à 12,005 euros dans d'épais volumes, sur l'intérêt que lui porte Eiffage, qui cherche à muscler son portefeuille de concessions. Ce dernier n'exclut pas de poursuivre sa montée au capital de Getlink, qui atteint un plus haut depuis juillet en Bourse.

Cerenis Therapeutics (+33,56% à 0,585 euro) a annoncé des résultats finaux positifs dans son étude de phase II TARGET.

Autre penny stock en grande forme hier, GAUSSIN Manugistique (+32,16% à 0,2815 euro) et SIEMENS Postal, Parcel & Airport Logistics (SPPAL) ont annoncé la signature d'un accord exclusif portant sur la commercialisation au niveau mondial des Véhicules Autonomes de GAUSSIN (AGV) dédiés au Transport d'UC de bagages (Unité de Chargement).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont eu beau clôturer dans le vert, ils l'ont fait loin de leurs points hauts respectifs de séance, mardi, dans une ambiance pesante avec le puissant recul des cours du brut, et à quelques heures de l'issue d'une importante réunion monétaire. Le Dow Jones est parvenu à grappiller 0,35% à 23 675 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 0,45% à 6 783 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé sur une note de quasi stabilité (+0,01% à 2 546 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1380$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 45.80$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre l'indice des prix de l'immobilier et l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, l'indice chinois des indicateurs avancés (Conference Board) à 15h00, et pour les Etats-Unis: les ventes de logements anciens à 16h00, les stocks de pétrole à 16h30, la décision de la Fed sur les taux fédéraux à 20h00, suivie d'une conférence de presse à 20h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 24 décembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le gap baissier tracé vendredi n'a fait que confirmer le retour rapide à la tendance baissière initiale, désormais bien installée. Tout comme la clôture à proximité des points bas de séance lundi. Et la clôture exactement sur les points bas de séance mardi.

L'indice phare tricolore se rapproche désormais d'une zone de danger, matérialisée par le garde-fou des 4 730 points. En deçà, l'effet d'attraction d'un ancien gap haussier, du 07 décembre 2016, prendrait de l'épaisseur. Sa borne basse vaut 4 639 points.

Avis négatif pour ce mercredi, sous une moyenne mobile à 100 jours (en orange) qui voit son orientation baissière s'accélérer.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale V364S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5205.00
Support(s) :
4732.00 / 4473.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Violent recul du baril, l'appétit pour le risque au plus bas (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Violent recul du baril, l'appétit pour le risque au plus bas (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat