Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 729.66 -0.69 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Versatilité, nervosité, volatilité

jeudi 16 juillet 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Le marché parisien a vivement accéléré à la hausse mercredi, dans le sillage des progrès de Moderna dans son processus de mise au point d'un vaccin contre le Covid-19. La biotech américaine, dirigée par le français Stéphane Bancel, a en effet annoncé mardi qu'elle entrerait le 27 juillet dans la phase finale de ses essais cliniques, afin de tester l'efficacité de ce dernier dans des conditions réelles. L'étude devrait durer jusqu'au 27 octobre 2022, mais des résultats préliminaires devraient être communiqués bien avant cette date.

Le CAC 40 a gagné 2,03% à 5 108 points, à distance toutefois significative des ses points hauts de séance (5 145 points). Les opérateurs ont relégué au second plan les inquiétudes quant à l'intensification des tensions diplomatiques entre Washington et Pékin autour de Hong Kong, ainsi que celles concernant l'accélération de la pandémie.

Sur le plan géopolitique, Donald Trump a encore accentué mardi la pression sur la Chine, en annonçant la fin du régime économique préférentiel accordé par les Etats-Unis à Hong Kong et en promulguant une loi prévoyant des sanctions contre des responsables hongkongais et chinois. "Aujourd'hui, j'ai signé une loi et un décret pour faire rendre des comptes à la Chine en raison de sa répression de la population de Hong Kong", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Côté sanitaire, l'accélération de la pandémie se poursuit aux Etats-Unis, pays le plus touché avec très régulièrement plus de 60 000 nouveaux cas détectés quotidiennement, et dans d'autres régions du monde, comme en Inde, dans l'Etat du Bihar (nord), qui va reconfiner à partir du 16 juillet ses 125 millions d'habitants, environ 10% de la population totale du sous-continent.

Au chapitre statistique, aucun indicateur statistique économique majeur ne figurait à l'agenda mercredi côté européen. Carton plein outre Atlantique, avec des scores au-delà des attentes pour tous les indicateurs au programme: Indice manufacturier Empire State, prix à l'import, production industrielle, taux d'utilisation des capacités de production et stocks de pétrole.

Côté valeurs, l'annonce de progrès sur le front de la recherche d'un vaccin anti Covid aura fait vivement réagir à la hausse l'ensemble de la filière "travel & travel retail", au sens très large (services aéroportuaires, constructeur et équipementier aéronautique, compagnie aérienne, chaîne hôtelière), à l'image sur la cote tricolore d'ADP (+2,81% à 93,45 euros), Airbus (+4,63% à 69,22 euros), Safran (+6,66% à 95,72 euros), Air France (+6,70% à 4,364 euros) ou Accor (+6,94% à 24,95 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices actions ont terminé la séance de mercredi dans le vert, avec l'appui de l'effet Moderna et des résultats semestriels rassurants de Goldman Sachs, à l'image du Dow Jones (+0,85% à 26 870 points) ou du Nasdaq Composite (+0,59% à 10 550 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,91% à 3 226 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1400$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,80$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité la balance commerciale en Zone Euro et la décision de politique monétaire de la BCE à 13h45; pour les Etats-Unis, à suivre l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Philly Fed), les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les stocks des entreprises, et l'indice NAHB du marché immobilier résidentiel à 16h00.

A noter la publication dans la nuit du PIB du deuxième trimestre en Chine, à +3.2% en rythme annualisé, très largement au-delà des attentes (+2.2%), après un premier trimestre catastrophique (-6.8%).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La séance de vendredi s'est traduite graphique par une bougie au corps allongé, sans atteindre toutefois la longueur du corps de la bougie précédente, qui a rimé avec rupture des 5 000 points. Ce seuil hautement symbolique continue d'être au coeur d'évolutions nerveuses (cf lundi et mardi), sans qu'il soit possible de qualifier de support ou de résistance ce niveau graphique et technique. Une poursuite d'un tracé nerveux de part et d'autre de ce seuil symbolique, dans une volatilité marquée, est encore d'actualité. Mercredi, cette psychologie de marché versatile et nerveuse s'est confirmée, avec une accélération à la hausse sans véritable fédération sectorielle, et une clôture finalement loin des sommets de séance, comme nous le relevions plus haut, laissant pour cicatrice une ombre haute non négligeable. Reste à savoir si cette ombre aura une influence importante sur la bougie hebdomadaire, qui sera achevée dans son tracé vendredi soir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5213.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5213.00 / 5509.00
Support(s) :
5000.00 / 4770.00 / 4691.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Versatilité, nervosité, volatilité (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Versatilité, nervosité, volatilité (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat